×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 déc. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le métavers accueillera sa deuxième Fashion Week en 2023

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 déc. 2022

(ETX Daily Up) - Les industries de la mode et du luxe persistent et signent: le métavers fera partie intégrante de leur avenir. Alors que l'engouement pour les nouveaux mondes virtuels tend à s'estomper, les acteurs de ces deux secteurs entendent eux tirer profit de ses infinies possibilités. La preuve, une seconde Fashion Week se tiendra dans le métavers au printemps 2023.


DR


On prend les mêmes - ou presque - et on recommence. Un an après une première expérimentation en demi-teinte, la Fashion Week fait son retour dans le métavers. Et c'est à nouveau Decentraland qui aura l'honneur de recevoir certaines des plus grandes maisons de mode dans l'un de ses mondes parallèles, à l'issue de la (vraie) Fashion Week qui déplacera les foules de New York à Paris en février et mars.

L'événement, qui se tiendra du 28 au 31 mars 2023, accueillera la Miami Fashion Week, première semaine de la mode reconnue par le très sérieux Conseil des créateurs de mode américains (CFDA) à participer à l'événement, témoignant de l'intérêt croissant des industries de la mode et du luxe pour les mondes virtuels.

La mode à la conquête du métavers



Contrairement à ce que certains peuvent penser, la révolution du web3 pourrait bel et bien être en marche, ou tout du moins à ses prémices. Car au regard des dernières actualités du secteur de la mode, tout porte à croire que ses principaux acteurs croient dur comme fer au métavers, et entendent bien en tirer profit au fil de leurs expérimentations. Au-delà des collections de vêtements virtuels, des NFT, et autres incursions dans le gaming, le métavers se révèle également être une vitrine incroyable pour les marques et enseignes, qui y présentent leurs collections, qu'elles soient réelles ou virtuelles, mais aussi des produits spécifiques, entre éditions limitées et collaborations. Chose qui sera sans doute mise en avant lors de cette prochaine Metaverse Fashion Week.

Conçue en partenariat avec UNXD, ainsi que les métavers Spatial et Over, cette semaine de la mode d'un nouveau genre se tiendra sous le thème "l'héritage du futur", avec l'objectif de connecter la prochaine génération de créateurs, sans doute plus portée sur le digital, avec les stylistes que l'on pourrait aujourd'hui qualifier de traditionnels. Et comme l'an dernier, les utilisateurs pourront assister à des défilés, évoluer d'un podium à un centre commercial de luxe, et bien évidemment se procurer des vêtements physiques et digitaux sous la forme, ou pas, de NFT. L'événement peut d'ailleurs compter sur le partenariat de DressX, spécialiste des vêtements numériques.

108.000 personnes pour la première édition



"Je suis incroyablement honoré de diriger la deuxième édition annuelle de la Metaverse Fashion Week et j'ai hâte de montrer au monde ce qui s'est développé depuis la dernière fois. En l'espace d'un an, nous avons montré au monde l'un des cas d'utilisation les plus forts et les plus évidents du métavers: la mode numérique. Après tout, nous ne voulons pas tous ressembler à des copies ternes du même avatar dans nos vies numériques. Tout comme dans le monde réel, nous voulons tous individualiser et conserver l'esthétique personnelle qui nous caractérise", explique Giovanna Graziosi Casimiro, responsable de la Metaverse Fashion Week.

Decentraland n'a pas encore communiqué sur le nom des marques qui tenteront cette deuxième expérience dans le métavers. Lors de la première édition, Dolce & Gabbana, Tommy Hilfiger, Selfridges, Guo Pei et Paco Rabanne comptaient parmi les grands noms présents. Au total, plus de 108.000 personnes avaient eu la curiosité de participer à l'événement - un nombre encore faible au regard des attentes que certains peuvent avoir de ces nouveaux mondes virtuels.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2023 AFP-Relaxnews.