×
5 841
Fashion Jobs
Publicités

Le multimarque Lulli sort de son bastion du Sud-Est

Auteur :
Publié le
today 28 févr. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lancé en 2002 par Anne Vouland à Marseille, à deux minutes de la place éponyme, le concept-store Lulli a réussi à s’étendre toujours plus ces seize dernières années jusqu'à ouvrir sa cinquième boutique à Lyon en décembre dernier. Son positionnement haut de gamme, comme sa sélection de créateurs pointue renouvelée chaque saison pour affirmer son rôle de prescripteur, ont séduit les consommateurs de la cité phocéenne, puis de Cassis et de Sanary. Avec ce nouvel espace lyonnais, situé dans le quartier de la Presqu’île, c’est la première fois que la marque s’aventure hors du Sud-Est.
 

La boutique lyonnaise de Lulli - Lulli


Imaginé par l’agence d'architecture marseillaise Olympe Design, ce lieu de 200 mètres carré pourvu d’un plafond végétal met à l’honneur les matériaux naturels (la pierre de Cassis, le bois) et affiche la plus grande superficie de tous les points de vente Lulli.
 
Avant cette nouvelle boutique, le concept-store avait déjà, en 2016, inauguré un corner dans le Grand Hôtel de Serre-Chevalier (05) et une boutique presque entièrement consacrée à la marque Golden Goose à Marseille. Résultat : alors que les magasins multimarques ont connu une augmentation de 0,1 point de leur part de marché en 2017 selon la Fédération française du prêt-à-porter féminin, Lulli affirme enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires de 45 % en 2017 sur ses ventes physiques.

Sur Internet, cette évolution est encore plus conséquente puisque les ventes de l’e-shop "Lulli sur la Toile", lancé en 2009, ont augmenté de 50 % en un an. Pour expliquer ces bons résultats, il faut chercher du côté des marques qui y sont distribuées. Parmi les 150 créateurs mode, principalement, mais aussi déco sélectionnés par Anne Vouland, se côtoient les noms très connus de Jérôme Dreyfuss, Isabel Marant ou encore See by Chloé et des labels encore confidentiels comme la marque de prêt-à-porter Loyd Ford ou celle de bijoux Vanrycke.

A l’origine de la moitié du chiffre d’affaires de Lulli, l’e-shop du concept-store remplit un double rôle. En plus de constituer un outil de distribution qui cible principalement des femmes de 30 à 50 ans, il est aussi une vitrine pour le groupe et lui permet de se faire connaître d’autres clientes que celles qui résident près de ses magasins. D’ailleurs, les acheteuses en ligne sont, en plus de la région PACA, principalement originaires de Corse, du Rhône-Alpes et d’Île-de-France. Et si la marque n’a pour le moment aucun projet d’ouverture supplémentaire, elle affirme son envie d’expansion et n’est pas fermée à l’idée de s'offrir un jour un magasin à Paris.
 
Soucieuse de constituer un univers complet, Anne Vouland n’hésite pas à investir d’autres sphères que la distribution de marques de luxe accessible. Ainsi, elle a ouvert l'an dernier sa maison d’hôte dans les hauteurs de Cassis, la Casa Lulli, espace luxueux pourvu de cinq chambres. Et s’essaye à la création grâce à des pièces conçues en partenariat avec les griffes qu’elle distribue, comme sa toute dernière collaboration de T-shirts avec Newtone. Un premier pas vers, pourquoi pas, le lancement de sa propre marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com