×
5 949
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
Publicités
Publié le
24 juil. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le musée Yves Saint Laurent prépare sa deuxième exposition à Paris

Publié le
24 juil. 2018

Du 2 octobre 2018 au 27 janvier 2019, le musée Yves Saint Laurent, ouvert en septembre 2017 à Paris dans les locaux de la fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, présentera sa première exposition thématique. Sous le nom « L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent », elle réunira une cinquantaine de pièces de Haute Couture du créateur ainsi que des objets d’art asiatiques prêtés notamment par le musée Guimet.
 

Ensemble du soir, collection haute couture automne-hiver 1977 - Musée Yves Saint Laurent Paris par Sophie Carre


Cette exposition prend la suite du parcours inaugural installé depuis les débuts de l’établissement et enrichi depuis la fin du mois de mai par une série de dessins de jeunesse d’Yves Saint Laurent. Dès le mois de février, le parcours rétrospectif se réinstallera au sein du 5, avenue Marceau, qui abritait auparavant la maison de couture du créateur.
 
« L’Asie a depuis fort longtemps exercé une fascination sur les artistes européens. Dans ses collections, Yves Saint Laurent en livre une vision très personnelle fondée sur une connaissance approfondie de son histoire, de sa culture et de ses arts », explique Aurélie Samuel, commissaire de l’exposition, mais aussi conservatrice du patrimoine et directrice des collections du musée Yves Saint Laurent Paris.

Le couturier s’est, au cours de sa carrière et à une époque où la notion « d’appropriation culturelle » n’était pas en vogue, souvent inspiré de cultures qui n’étaient pas la sienne. Excepté au Maroc où il avait une villa, le créateur n’appréciait d'ailleurs même pas le voyage, excepté lorsqu’il était imaginaire.
 
« J’exerce mon imagination sur les contrées que je ne connais pas. Je déteste voyager. Par exemple, si je lis un livre sur les Indes, avec ces photos ou sur l’Egypte où je ne suis jamais allé, mon imagination m’emporte. C’est là que je fais mes plus beaux voyages », confiait ainsi Yves Saint Laurent à Catherine Deneuve lors d’un entretien pour le magazine Globe en 1986. 
 
Ces aventures immobiles sont à la source de sa collection d’inspiration africaine de 1967, celle intitulée « Opéra – Ballets russes » de 1976 ou encore « Les Espagnoles et romantiques » l’année suivante. L’Asie, quant à elle, se cache derrière deux de ses défilés, en plus d'avoir influencé certaines de ses créations. « Les Chinoises » en 1977, show qui soutient la sortie toute récente du futur succès d’Yves Saint Laurent, le parfum Opium. Et cinq ans plus tard, c’est au tour de la collection « Inde » de voir le jour.
 

Croquis de recherche autour du lancement du parfum Opium, vers 1978, Musée Yves Saint Laurent Paris - ondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent


Pour comprendre les influences du créateur, quelques-uns ses croquis seront aussi visibles, aux côtés de costumes traditionnels, de bijoux et de photographies. Avec cette nouvelle exposition, le musée Yves Saint Laurent parisien permet d’approcher encore d’un peu plus près le génie du créateur décédé il y a tout juste dix ans.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com