×
6 072
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
30 sept. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Paris des contrastes entre Patou et Acne Studios

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
30 sept. 2021

Paris se passionne pour les contrastes, alors que Patou se lance dans un croisement tout en volumes entre le Chat Botté et d’Artagnan, tandis qu’Acne Studios décline le thème du vêtement d’intérieur porté à l’extérieur, dans un nouvel exemple de mode près du corps cette saison.
 

Patou: Richelieu 'n' Roll


Patou - Printemps/été 2022 - Paris - Photo: avec l'aimable autorisation de Patou


À peine trois ans après l’arrivée de Guillaume Henri à la création, Patou connaît déjà une croissance rapide et la griffe est maintenant distribuée dans 130 boutiques et magasins en ligne.

"Tout le monde revient tout juste à la vie normale, et je me suis demandé ce qu’on aurait envie de porter. J’ai alors décidé d’habiller les gens pour une fête qui n’existe pas, un truc un peu dingue. J’avais en tête ce héros minuscule – le Chat Botté. Et je me suis inspirée de plusieurs artistes pour qui le conte de fée était une façon de s'évader", expliquait Henri.

Il a ainsi intégré des croquis de Christian Bérard, directeur artistique de la Belle et la Bête, de Jean-Jacques Lequeu qui dessina un monde fantastique connu sous le nom d’Île d’amour, ou encore de Gustave Doré, qui illustra le Chat Botté.

Beaucoup de silhouettes du 18ème siècle et de formes qui rappellent le Cardinal Richelieu, mais en faille recyclée et dans des tons pourpres évoquant le collège de "Clongowes Wood". Près de 90% des matériaux de la collection sont d’ailleurs upcyclés ou recyclés.


Patou - Printemps/été 2022 - Paris - Photo: Avec l'aimable autorisation de Patou


De nombreuses inspirations mousquetaires, avec des cols plongeant de 25 centimètres sur la poitrine, des manchettes de cavalier et des chemises gonflées sur le corps. Le tout mélangé à des jupes plissées de sportives, témoignant de son respect pour les origines de Jean Patou, premier véritable créateur à avoir imaginé des tenues sportives chic et actives. Il y avait aussi ces culottes bouffantes de petit garçon, portées avec des cardigans en maille recyclée, ou même ce sweatshirt avec un ruban gros-grain en guise de finition.

"Je dois le reconnaître, c’est la première fois de toute ma vie que je présente un sweatshirt à la Fashion Week", riait Guillaume Henri. Autre première, il a réalisé sa propre vidéo – dans laquelle il définit cinq clientes: la femme active, la fille cool, l’influenceuse, la femme pressée et la top couture.

Tout est parachevé par des "bijoux royaux", comme ces chaînes en imitation or et perles, ces colliers et ces grosses boucles utilisées sur des ceintures en faille.
En un mot, c’est sa collection la plus aboutie pour Patou, une maison du groupe LVMH qui est en train de prendre tranquillement son essor.
 

Acne Studios: trouver son style en dedans comme en dehors



Afficher ses sous-vêtements, comme une touche de folie et de séduction, c’était le message clé de la nouvelle collection Acne Studios.

Après la saison milanaise la plus dénudée depuis des décennies, on exhibe aussi la peau à Paris, notamment chez Acne Studios, où la plupart des tops avaient l’air de sortir de leur chambre.



Acne Studios - Printemps/été 2022 - Paris - Photo: FashionNetwork.com


De la corseterie inversée: coupée en biais, divisée par des harnais et prolongée comme un justaucorps. Des bodys en dentelle et des micro soutiens-gorges et tops en crochet. Le tout tailladé, un peu déchiré, et raccommodé à l’aide de lanières.

Une mode coquine, mais jamais sado-maso. Des femmes qui ont le pouvoir, mais pas de dominatrice en vue. Toutes foulaient un podium en velours frappé, surplombant le public sans jamais vaciller, juchées sur de gigantesques compensées plaquées bois.


Acne Studios - Printemps/été 2022 - Paris - Photo: FashionNetwork.com


Cela en dit long sur la saison: alors même qu’on sort tout juste de la pandémie, et qu’on est encore en plein mouvement "Me Too", les créateurs proposent quantité de mode suggestive. Les pièces moulantes sont partout, et le message est clair: les femmes peuvent être fières et provocatrices autant qu'elles veulent, ça ne les rabaisse pas d’un iota.

C’était donc le dernier triomphe en date du créateur d’Acne Studios, Jonny Johansson, qui est parvenu à transformer cette griffe suédoise cool et crédible en incontournable des défilés de la capitale internationale de la mode, Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com