×
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le patron de Tiffany redit son attachement au rachat par LVMH

Par
AFP
Publié le
9 juin 2020

New York, 9 juin 2020 (AFP) - Le patron du joaillier américain Tiffany Alessandro Bogliolo a redit mardi son attachement au rachat par le géant français du luxe LVMH, lors de la présentation des résultats du premier trimestre qui, malgré une perte, valident, selon lui, sa stratégie.


Alessandro Bogliolo - Tiffany



"Je suis certain que le meilleur reste à venir pour Tiffany et je suis très impatient de faire ce voyage avec LVMH à notre côté", a déclaré Alessandro Bogliolo selon un communiqué de l'emblématique maison.

Selon plusieurs médias, LVMH s'interroge sur la dette de Tiffany et la nécessité ou non de finaliser le mariage dans les termes actuels. Mais des sources bancaires ont indiqué à l'AFP la semaine dernière que le rachat était toujours en bonne voie.

Le groupe français avait offert 135 dollars par titre Tiffany ou 16,2 milliards de dollars. L'action Tiffany a clôturé autour 122 dollars lundi et s'échangeait en hausse de 0,8% mardi après la publication des résultats lors de transactions électroniques précédant la séance officielle.

Tiffany, qui a souffert de la fermeture de nombre de ses magasins à cause des mesures de confinement prises pour combattre la pandémie de Covid-19 a enregistré une perte nette de 65 millions de dollars au cours des trois premiers mois de son exercice décalé, contre un bénéfice de 125 millions de dollars un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a chuté de 44% à 556 millions de dollars à périmètre comparable, a indiqué l'entreprise.

Alessandro Bogliolo s'est toutefois félicité de la stratégie de vente en ligne - renforcée l'année dernière - qui a permis de compenser en partie la chute des ventes ainsi que la priorité donnée à la Chine continentale, frappée en début d'année mais où les affaires ont vite repris avec une hausse de 30% des ventes en avril par rapport au même mois de 2019.

Tiffany a aussi indiqué avoir restructuré ses lignes de crédit renouvelables ainsi que de la dette, "par précaution" et pour se donner plus de souplesse et de marges de manœuvre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.