×
5 356
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
23 janv. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le PDG de Nike démissionne

Par
AFP
Publié le
23 janv. 2006


William Perez
BEAVERTON (Etats-Unis), 23 jan 2006 (AFP) - Le PDG du numéro un mondial des chaussures de sport, l'américain Nike, William Perez, a démissionné après seulement un peu plus d'un an en poste à la suite de divergences de vue avec le fondateur du groupe, Philip Knight, a annoncé lundi la société.

M. Perez a été remplacé à la tête de l'équipementier sportif par Mark Parker, 50 ans, co-président jusqu'ici de la marque Nike, un groupe pour lequel il travaille depuis 1979, a-t-elle précisé dans un communiqué.

"Le conseil d'administration et M. Perez sont convenus d'un commun accord de mettre fin à ses fonctions en raison de divergences entre M. Perez et Philip Knight sur la manière de diriger" l'entreprise, souligne le texte, sans plus de détail.

"Philip et moi n'étions pas tout à fait sur la même longueur quant à la manière de gérer au mieux la croissance à long terme de l'entreprise.

Il est devenu évident en ce qui me concerne que les intérêts de l'entreprise sur le long terme seraient mieux garantis avec mon départ", a précisé pour sa part M. Perez.

Ce dernier avait rejoint Nike en décembre 2004, après avoir longtemps travaillé pour le fabricant d'insecticides et de produits d'entretien SC Johnson.

M. Perez avait alors remplacé Philip Knight, resté depuis malgré tout à la tête du conseil d'administration, après avoir porté son entreprise à la première place mondiale du secteur.

M. Knight avait créé le fabricant d'équipements sportifs en 1972 avec l'entraîneur d'athlétisme de l'Université d'Oregon Bill Bowerman.

Le groupe s'est forgé une image mondialisée à coups de parrainages de stars du sport international, entre autres l'ex-star du basket Michael Jordan, la joueuse de tennis Serena Williams, les populaires équipes de football anglaises Arsenal et Manchester United, l'international français Thierry Henry, le Brésilien Ronaldo.

Nike affiche actuellement de bonnes ventes aux Etats-Unis dans les chaussures de sport mais doit affronter une concurrence de plus en plus vive de l'allemand Adidas, qui doit finaliser au premier semestre de cette année l'acquisition de l'équipementier américain Reebok pour 3,1 milliards d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.