×
Publicités
Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
8 déc. 2022
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le PDG du groupe allemand s.Oliver quitte ses fonctions

Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
8 déc. 2022

Quatre phrases et pas un mot de remerciement : Claus-Dietrich Lahrs quitte son poste de PDG du groupe de mode allemand s.Oliver après trois années passées à sa tête. Le communiqué de presse annonçant cette nouvelle aurait difficilement pu être plus succinct.


Claus-Dietrich Lahrs, ancien PDG - s.Oliver Group


Cependant, l'industrie spécule sur l'ampleur des tensions qui semblent s'être installées entre Bernd Freier et l'ancien dirigeant au cours des derniers mois.

Le groupe, basé en Bavière et appartenant à la famille de son fondateur Bernd Freier, a fait savoir qu'il dévoilera prochainement les nouveaux membres de la direction. Il n'est pas à exclure que Bernd Freier, le milliardaire autodidacte de 76 ans, puisse jouer à nouveau un rôle déterminant dans la direction de l'entreprise.

Pour tous ceux qui, à la prise de poste de Claus-Dietrich Lahrs en 2019, se demandaient comment on pouvait décider si facilement de passer de Bottega Veneta à s.Oliver, choisissant de quitter l'univers du luxe pour une enseigne de prêt-à-porter, cette annonce n'est sans doute pas surprenante. Lahrs avait d'ailleurs développé une stratégie de vente au détail, comprenant notamment  la construction du nouvel entrepôt central de Dettelbach, toujours en Bavière, qui a permis d'optimiser le processus logistique du groupe.

Au final, la baisse de 20% des ventes en 2020 et les importants retards de livraison de plus de quatre semaines l'été dernier ont probablement été des facteurs déclenchants dans cette décision.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com