×
Publicités
Publié le
2 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le photographe Peter Knapp s’invite au Musée des Suisses dans le monde

Publié le
2 juil. 2014

Si, au cours des dernières années, le Musée des Suisses dans le monde (domaine des Penthes, à Genève) a souvent privilégié les grands hommes, cette année il met les femmes à l’honneur avec une exposition signée Peter Knapp.


Du 11 juillet au 9 novembre, le célèbre photographe suisse, qui a beaucoup travaillé pour le magazine Elle, y livre son regard sur les femmes qu’il n’a cessé de photographier pendant cinquante ans.

Les visiteurs pourront donc découvrir des clichés issus de commandes mais aussi certains travaux plus personnels et intimistes.

La première partie de l’exposition présentera donc des photos réalisées pour des commandes entre 1960 et 1980 ainsi que des aquarelles, qu’il réalisait pour les mises en pages afin de garantir ainsi leur fluidité.

La seconde partie de l’exposition est consacrée à son travail plus personnel dans lequel il livre un autre regard sur les femmes. Il présente donc deux séries baptisées « Femmes Griffées » et « La couleur de ma peau ».

Cette dernière, réalisée en 2004, s’inscrit dans le cadre d’un échange artistique entre la France (Cergy) et le Brésil (Brasilia). Elle se compose d’une série de portraits de jeunes habitants de Cergy, accompagnés de la référence Pantone correspondant à leur couleur de peau.

A l’occasion de cette exposition, Peter Knapp a également choisi de réaliser une œuvre exclusive. Après avoir d’abord pensé à des chanteuses d’une chorale calviniste, puis à des banquières, son choix s’est finalement porté sur des femmes enceintes habitant à Genève : quoi de mieux pour synthétiser ses questionnements concernant l’empreinte du corps, l’expressivité de la femme et incarner dans un même temps le Genève contemporain ?

Peter Knapp a choisi ces femmes pour incarner, sans mièvrerie, l’image du Genève de demain. Mais aussi parce que, pour celui qui n’a cessé de photographier les femmes sous toutes les coutures pendant plus de 50 ans, c’est à ce moment-là qu’elles irradient et qu’elles sont les plus belles.

Cette fresque contemporaine sera placée au milieu de sa série sur les drapeaux, notamment celui de la Suisse.

Un catalogue sera publié pour l’occasion en collaboration avec le designer graphique Werner Jeker. Editions Atelier du Nord, Lausanne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com