×
Publicités
Publié le
10 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Pitti Uomo 101 ouvre mardi la saison masculine

Publié le
10 janv. 2022

Ce mardi 11 janvier et jusqu’au jeudi 13, le Pitti Uomo ouvre le bal de la saison masculine pour l’automne-hiver 2022/23. En plein pic de la cinquième vague de Covid-19, la manifestation florentine, référence mondiale pour le mode homme, ne pouvait tomber plus mal, alors que plusieurs salons prévus en ce début d’année ont préféré annuler ou repousser leur tenue. Cette 101e édition sera d’autant plus intéressante à observer pour prendre le pouls du marché en ce moment délicat et découvrir les nouvelles tendances fortes du menswear.


Le Pitti Uomo offrira en janvier une intéressante vision sur le marché du menswear - pittimmagine.com



Dès le début, l’organisateur Pitti Immagini a déclaré que sa manifestation se déroulerait en janvier sous un format physique comme en juin dernier. Et malgré les quelques dizaines de défections annoncées ces derniers jours, dont Brunello Cucinelli, préférant passer son tour, et l’invitée spéciale Ann Demeulemeester, qui a reporté son événement à juin prochain, il a tenu bon. Après deux années compliquées, ce nouveau rendez-vous, même en format light, est important pour un marché qui a particulièrement souffert depuis 2020. Comme l’a rappelé le patron des salons florentins Raffaele Napoleone en novembre dernier, "le chiffre d’affaires de foires et salons au niveau mondial est tombé de 28,4 milliards d’euros en 2019 à 9 milliards en 2020".
 
De fait, la prudence a été privilégiée via le concept "minimal" testé la saison dernière, lors du premier retour du Pitti à une édition physique après un an de pandémie. Cette session hivernale, réduite à trois jours, regroupe à nouveau ses deux principales manifestations -le Pitti Uomo 101 et le Pitti Bimbo 94 dédié à l’enfant-, sur les mêmes dates et dans un même lieu, soit à la Fortezza da Basso. Elle réunit 540 exposants contre 400 en juin et plus du double en temps normal, dont 37 présents uniquement sur la plateforme en ligne Pitti Connect. A noter que 151 marques proviennent de l'étranger, soit 28% du total.

Le dispositif sanitaire a été renforcé avec le port obligatoire de masques FFP2, l’obligation d’avoir le "Super Green Pass" et l’interdiction de manger en-dehors des espaces prévus à cet effet. Plusieurs points pour effectuer des tests anti-covid ont été mis en place, tandis que la cérémonie d’ouverture se tiendra pour la toute première fois à l’intérieur de l’enceinte de la forteresse et sera diffusée en ligne, afin de réduire les déplacements.
 

Le traditionnel vestiaire masculin revisité



Cette saison, c’est "Pitti Reflections" qui a été choisi comme slogan et thème porteur, jouant autour de la double signification du mot réfléchir, entre la notion de miroir et celle de la réflexion. L’accent sera mis notamment sur l’évolution du traditionnel vestiaire masculin, dont les pièces les plus classiques revisitées effectuent un grand retour dans les magasins.
  
En témoigne la place donnée à la section "Futuro Maschile" centrée autour du "menswear contemporary le plus évolué", qui monte à l’étage du pavillon central dans la Forteresse da Basso, sur 6.000 mètres carrés. Cette section s’insère au sein de l’espace "Fantastic Classic", dédié à l’habillement formel, qui côtoie deux autres aires importantes: "Dynamic Attitude", regroupant les marques sporstwear, et "Superstyling", qui réunit les créateurs émergents avec une section dédiée en particulier aux jeunes labels responsables, "Sustainable Style".
 
Parmi les présentations à signaler, celle de KNT, la ligne expérimentale du tailleur napolitain Kiton, la collection inspirée par le trompettiste Miles Davis de Caruso, l’installation spéciale de la marque italienne Lardini reproduisant un grand jardin d’hiver, le projet spécial de la mythique maison anglaise Connolly, spécialisée dans le cuir, détenue par Isabel Ettedgui, l’intéressant label de sportswear éco-durable du designer britannique Christopher Raeburn ou encore l’historique marque américaine Filson, qui célèbrera ses 125 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com