×
6 262
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
17 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Pitti Uomo vise 600 exposants pour janvier

Publié le
17 nov. 2021

Le Pitti Uomo revient en janvier avec le même format réduit que l’été dernier, tout en augmentant ses présences. "Nous devrions arriver à 600 exposants contre 348 en juillet. C’est un super bond, compte-tenu de la situation", nous confie Raffaele Napoleone, le patron du salon référence de la mode masculine, en marge de la présentation, ce mardi à Milan, de la prochaine édition du Pitti Uomo, qui se tiendra à Florence, du 11 au 13 janvier.

Le programme du Pitti Uomo 101 a été dévoilé ce mardi à Milan - ph Dominique Muret


 "Nous sommes très optimistes par rapport au marché international. Les acheteurs des principaux multimarques et grands magasins étrangers seront tous là ", se réjouit-il. Pourtant, la tenue du salon n’était pas jouée d’avance au vu de la situation sanitaire, qui n’est pas encore stabilisée et de la recrudescence de cas de Covid un peu partout en Europe.
 
Les organisateurs florentins ont privilégié la prudence reproposant le concept "minimal" testé la saison dernière, lors du premier retour du Pitti à une édition physique après un an de pandémie. Ils prévoient par ailleurs le même dispositif sanitaire adopté fin juin, avec six points pour effectuer des tests anti-covid et un contrôle strict des entrées réservées aux personnes disposant d’un passe sanitaire.

Comme la dernière fois, l’organisateur Pitti Immagine a regroupé à nouveau ses deux principales manifestations -le Pitti Uomo 101 et le Pitti Bimbo 94 dédié à l’enfant-, sur les mêmes dates et dans un même lieu, soit à la Fortezza da Basso, pour présenter les collections pour l’automne-hiver 2022-23. Seuls changements, le salon se repositionne en ouverture de la saison et anticipe son ouverture d’un jour, se tenant du mardi au jeudi et non plus du mercredi au vendredi.
 
En cette 101e édition, le Pitti Uomo veut croire en un nouveau départ et a choisi "Pitti Reflections" comme slogan et thème porteur de la saison, jouant autour de la double signification du mot réfléchir, entre la notion de miroir et celle de la réflexion. L’accent sera mis notamment sur l’évolution du traditionnel vestiaire masculin, dont les pièces les plus classiques revisitées effectuent un grand retour dans les magasins. En témoigne la place donnée cette saison à la section "Futuro Maschile" centrée autour du "menswear contemporary le plus évolué", qui monte à l’étage du pavillon central dans la Forteresse da Basso, sur 6.000 mètres carrés.
 
Cette section s’insère au sein de l’espace "Fantastic Classic", dédié à l’habillement formel, qui côtoie deux autres aires importantes: "Dynamic Attitude", regroupant les marques sporstwear, et "Superstyling", qui réunit les créateurs émergents avec une section dédiée en particulier aux jeunes labels responsables, "Sustainable Style".
 

Une image de la dernière édition du Pitti Uomo 100 - DR


Le menswear classique sera également mis en avant dans le programme des événements avec, entre autres, un grand dîner organisé en ouverture du salon par Brunello Cucinelli, la soirée jazz orchestrée par la griffe haut de gamme Caruso dans un club de Florence, la présentation de KNT, la ligne expérimentale du tailleur napolitain Kiton, ou encore l’installation spéciale de la marque italienne Lardini reproduisant un grand jardin d’hiver.
 
A signaler, par ailleurs, parmi les marques présentant des projets spéciaux, la mythique maison anglaise Connolly, spécialisée dans le cuir, détenue par Isabel Ettedgui, l’intéressant label de sportswear éco-durable du designer britannique Christopher Raeburn, et l’historique marque américaine Filson, qui célèbrera ses 125 ans et le lancement de sa distribution en Europe.
 
Sans oublier l’invitée d’honneur de ce Pitti Uomo 101, la griffe Ann Demeulemeester, rachetée l’an dernier par le détaillant milanais Claudio Antonioli, qui sera célébrée avec un grad événement le mercredi 12 janvier à la Stazione Leopolda, où seront présentés des pièces d’archives et des looks des deux dernières collections. Le tout accompagné par une performance musicale à laquelle devraient participer quelques noms importants de la scène électronique contemporaine.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com