×
Publicités
Par
AFP
Publié le
20 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le plan social du Crillon attaqué en justice, décision le 15 janvier

Par
AFP
Publié le
20 nov. 2012

PARIS, 20 nov 2012 (AFP) - La CGT a demandé mardi au tribunal de grande instance de Paris d'annuler le plan social de l'hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris, qui doit fermer à partir du 31 mars 2013 pour des travaux d'une durée de deux ans. La 1ère chambre civile du tribunal a mis sa décision en délibéré au 15 janvier.

L'Hôtel Crillon.

L'avocate du Comité d'entreprise, Me Catherine Mabille, a estimé que les instances représentatives du personnel n'avaient bénéficié que d'informations "parcellaires" de la direction sur le plan social, qui touche la quasi-totalité des 360 salariés. Selon elle, les salariés qui n'opteraient pas pour le plan de départs volontaires se verraient dans l'obligation d'acquérir des compétences nouvelles. "Dire qu'il n'y a pas de licenciement envisagé, c'est une tromperie pure et simple", a-t-elle déclaré. Selon elle, les salariés qui refuseraient la mise en disponibilité ou de suivre une formation seraient licenciés. Jugeant le plan social "nul et non avenu", elle a demandé au tribunal de l'annuler.

"Il n'a jamais été dit que les salariés qui refuseraient une proposition de détachement seront licenciés", a quant à elle plaidé l'avocat de la direction, Me Sophie Uettwiller, "ils s'exposent à des sanctions disciplinaires". Elle estimé que l'opposition du CE, "dominé par la CGT", est "idéologique". "Le Crillon a été d'une fluidité totale dans la qualité du dialogue social, dans l'information qui a été transmise", a-t-elle poursuivi.

Dans l'après-midi, une cinquantaine de salariés et de militants de la CGT ont manifesté contre le plan social place de la Concorde. Récemment, le syndicat avait déjà attaqué le plan social d'un autre grand hôtel parisien, le Ritz, fermé depuis cet été pour plus de deux ans de travaux. La CGT, très minoritaire à l'hôtel de la place Vendôme a été déboutée le 30 octobre. L'avocate du syndicat a annoncé que celui-ci ferait appel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.