×

Le pôle horlogerie du groupe Galeries Lafayette modernise ses réseaux et s'ouvre au bijou

Publié le
3 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Se revendiquant leader de la distribution d'horlogerie en France, avec un volume d'affaires annuel de 200 millions d'euros, le pôle montres du groupe Galeries Lafayette poursuit sa route par la modernisation de ses deux concepts – tous deux acquis en 2007 -, Louis Pion (milieu de gamme) et Galeries Lafayette - Royal Quartz Paris (plus luxe). Ce dernier a revu sa copie en 2018 avec un écrin remanié, décliné à Lyon avec une nouvelle boutique inaugurée ce 23 janvier.


Intérieur de la boutique lyonnaise - Galeries Lafayette


Ce magasin de 200 mètres carrés situé rue de la République remplace la boutique historique de joaillerie Augis 1830 que le groupe avait acquis il y a quelques années. Elle affiche le nouvel aménagement de Galeries Lafayette - Royal Quartz Paris, avec parquet, marbre et fauteuils, qui entend évoquer "un luxe décontracté à la fois convivial et élégant" en reprenant les codes d'un appartement : "Le but est que le client se sente plus à l'aise, qu'un sentiment de proximité se crée, en sortant des codes institutionnels et parfois intimidants des grandes maisons", justifie Arthur Lemoine, le directeur général du pôle horlogerie depuis 2018. Celui qui est le petit-fils de Ginette Moulin (elle-même petite-fille des fondateurs du grand magasin), était entré au sein du groupe en 2010, travaillant d'abord aux achats (côté parfum puis alimentaire).
 
Il s'agit de la première implantation en centre-ville en région pour Royal Quartz, l'enseigne étant présente sur rue à Paris (via deux adresses) et s'épanouissant aussi en travel retail avec neuf boutiques situées dans les aéroports d'Orly et Roissy. Un appel d'offres qu'elle a à nouveau remporté en 2018. La rénovation de ces points de vente, qui devrait s'achever en 2020-2021, est une priorité avant d'ouvrir de nouvelles adresses.

Depuis un peu plus d'un an, Royal Quartz a introduit la joaillerie en plus de son offre de montres luxe. Cela concerne deux leviers : la création en interne de bijoux haut de gamme sur-mesure et la présence en magasin de produits de grands noms comme Chaumet, Buccellati ou Boucheron. L'objectif ? "Que 20 % de notre offre concerne à terme la joaillerie", ambitionne Arthur Lemoine.

Une stratégie d'ouverture qu'embrasse aujourd'hui Louis Pion, le réseau d'horlogerie milieu de gamme qui bénéficie d'un parc de 140 points de vente en France, dont 40 corners aux Galeries Lafayette. C'est en fin d'année 2019 que les premiers bijoux ont fait leur place dans l'assortiment Louis Pion, via le développement d'articles en propre, et le référencement de marques établies comme Thomas Sabo. "Le bijou est un segment très dynamique, cela nous permet de proposer des produits complémentaires à l'horlogerie, et dont le rythme d'achat est plus fréquent".


Le concept Louis Pion - DR


Les boutiques à l'enseigne Louis Pion, dont la moitié ont pour l'heure été rénovées, sont en grande majorité situées en centre commercial : l'enjeu est aujourd'hui de s'implanter davantage en centre-ville, grâce à son image plus mode. L'offre de la marque s'épanouit aussi depuis quelques semaines sur le portail de La Redoute, racheté par le groupe en 2017.

Cette ouverture au bijou et à la joaillerie fait écho à l'entrée au sein du groupe du joaillier Mauboussin en 2019. "Nous discutons des opportunités autour de synergies à mettre en place", lance Arthur Lemoine, sans en préciser les contours. On pourrait par exemple imaginer facilement les modèles Mauboussin pouvant être exposés dans les boutiques Royal Quartz.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com

An Error Occurred: Internal Server Error

Oops! An Error Occurred

The server returned a "500 Internal Server Error".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.