×
Publié le
17 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Printemps cède son magasin du Havre à son affilié caennais

Publié le
17 déc. 2021

Faisant parti des magasins que le groupe Printemps avait décidé de fermer dans le cadre de son plan de restructuration annoncé il y a un an (soit quatre Printemps), le grand magasin du Havre ne va finalement pas baisser le rideau. Un accord a été trouvé avec la société Toscaleo Conseil de Laurent Chemla, affilié du Printemps à Caen, qui acquiert ce point de vente ouvert au centre-ville en 1928. L'enseigne continuera d'y être exploitée.


Le magasin du Havre est le deuxième magasin du réseau ouvert en province, en 1928 - Printemps


L’ensemble des salariés travaillant dans le magasin, soit une trentaine de personnes, sont maintenus par la nouvelle direction. Le transfert d’activité interviendra au 1er février 2022. Sophie Bocquet, directrice générale du réseau Printemps et Citadium, souligne "la conservation d’un symbole du cœur de la ville, cher aux Havrais. Nous avons un partenariat solide avec Laurent Chemla qui exploite le magasin de Caen depuis 27 ans. A ce titre, nous sommes particulièrement confiants dans la réussite de cette reprise".

Laurent Chemla, qui exploite aussi plusieurs marques en franchise en Normandie, projette une redynamisation du magasin havrais qu’il compte mener sur trois ans, "par l’intégration progressive d’une cinquantaine de nouvelles marques", avec une offre devant être plus adaptée localement et en maintenant des "prix accessibles".

Surtout, une phase de travaux d’embellissement débutera au premier semestre 2022, sans que le point de vente de 3.350 mètres carrés ne soit fermé au public. Des synergies seront également opérées avec le magasin de Caen, sur les plans des achats ou de l’animation commerciale notamment.

Pour le groupe Printemps, cette opération permet un maintien de son nom dans la ville normande, alors qu’il a également revu le périmètre de sa restructuration en mars dernier, en décidant finalement de ne pas fermer les trois magasins Citadium qu’il comptait initialement supprimer. Un PSE est toutefois bel et bien maintenu concernant les autres magasins qui ferment et les postes supprimés au siège, soit environ 350 postes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com