×
5 029
Fashion Jobs
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé Des Performances Digitales (H/F) - Paris 9ème
CDI · PARIS
PVH CORP.
Technicien Informatique (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Paris - CDI
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Sales Coordinator Apac
CDI · PARIS
BONTON
Chef de Produit Junior (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture Retail (H/F)
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
Publicités
Auteur :
Publié le
28 mai 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Printemps, dans la tourmente médiatique, en progression de 6%

Auteur :
Publié le
28 mai 2013

Paolo de Cesare. Photo DR


Le Printemps, dont la cession en cours à des Qataris fait l’objet d’un feuilleton médiatique, en profite pour publier son communiqué sur les ventes de l’exercice 2012/2013, clos fin mars. Les ventes totales (Printemps, Citadium) ont progressé de 5,7% à plus de 1,5 milliard d'euros. Paolo de Cesare, la patron du groupe de distribution, ajoute qu’à périmètre comparable, la croissance aurait même été d’un point de plus. Et pour cause, il rappelle les nombreux travaux, dont Strasbourg, qui ont impacté le trafic en magasin.

Côté segments, les accessoires (chaussures, joaillerie, chaussures, et horlogerie) voient leur activité bondir de 11,8%. Les chaussures seules auraient connu une hausse de 7 à 9%. La beauté et la mode progressent, elles, de 3,2% et de 1%. "Nous vivons un scénario improbable avec la baisse des touristes chinois au début d’exercice, la conjoncture morose en France et la météo", estime Paolo de Cesare.

Il avoue même qu’avec la météo, le taux de sortie en février et mars est en chute de 10 à 15% par rapport aux mêmes mois de 2012. Son analyse confortante pour lui et son concurrent principal, c’est que le circuit des grands magasins, qui ne pèse en France que 6% du marché de l’habillement, gagne des parts sur les autres circuits. "En Allemagne ou en Grande-Bretagne, les grands magasins pèsent de 9 à 10%. Je pense qu’en France, le potentiel est là pour arriver à 12%", estime-t-il.

Mais, dans la tourmente médiatique qui agite les hautes sphères du groupe, avec la volonté récente des syndicats de saisir le procureur de la République, le Printemps s’emploie aussi à rassurer en confirmant l’objectif d’un chiffre d’affaires de 2 milliards pour 2017 et la création de 500 emplois dont 250 directs et 250 via les marques.

Quatre ouvertures sont dans les starting blocks avec le Carrousel du Louvre, Marseille Terrasses du port, Cagnes sur Mer et enfin, pour Citadium, Toulon et Marseille. "Nous n’avons pas ouvert de magasin depuis trente ans. Les investissements d’ici à 2017 s’élèvent à 270 millions. En moyenne, nous investissons chaque année 50 millions. En tenant compte des dernières rénovations, ce montant est exceptionnel", communique Paolo de Cesare.

Pour l’exercice actuel, 2013/2014, il estime que les ventes progresseront au moins de 5,7% mais sans doute de 6 à 7% sur la base du mois d’avril 2013. Il faut dire que la fin des aménagements à Haussmann, les ouvertures et le flagship de Strasbourg en plein régime aideront fortement le groupe.

Quant à la cession, Paolo de Cesare rappelle qu’au plus tard, elle sera bouclée à la rentrée. Il attend le feu vert des autorités de la concurrence. "Dans le cadre d’un changement d’actionnaire majoritaire, je n’ai jamais vu des salariés aussi bien informés et, quand l’info ne vient pas de l’interne, la presse complète", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com