×
Publié le
29 avr. 2008
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le prix de l’Andam ira à un seul créateur

Publié le
29 avr. 2008

L’Andam revoit la copie de son concours. Pensé dès l’origine pour récompenser les talents de demain, le prix compte aujourd’hui parmi les plus influents. Depuis Martin Margiela, lauréat de la première édition en 1989, de nombreux créateurs de la scène internationale lui ont succédé dont Viktor & Rolf, Anne-Valérie Hash ou Felipe Oliveira Baptista. A compter de 2008, l’Andam dote son concours d’un prix unique de 150 000 euros. Si le montant de l’enveloppe ne varie pas des saisons précédentes, il sera en revanche attribué à un seul lauréat et non plus réparti entre les finalistes.


Bruno Pieters lauréat 2007

Avec cette nouvelle donne, le prix français offre la plus importante dotation pécuniaire, devant les CFDA awards (128 000 euros), le Fashion Fringe award (130 000 euros) et le Swiss Textiles award (100 000 euros). Depuis plusieurs années, huit partenaires privés participent à son financement : la fondation Pierre Bergé, LVMH, les Galeries Lafayette, Yves Saint Laurent, L’Oréal Professionnel, Swarovski, Longchamp et Beams.

Depuis sa création, 1 548 000 ont été versés aux lauréats pour soutenir leurs créations et les accompagner dans leur développement. Et en 2005, l’Andam a choisi de s’internationaliser en ouvrant les candidatures aux stylistes résidant hors Europe. Pour 2008, onze nationalités seront représentées. Présidé par Nathalie Dufour, fondatrice de l’Andam, le jury réunit cette année vingt professionnels de la mode.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com