×
5 593
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Publié le
20 juin 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le prochain big bang du e-commerce en cinq tendances

Publié le
20 juin 2012

A l’occasion de son assemblée générale, la Fevad (fédération du e-commerce) a dévoilé un rapport du cabinet McKinsey & Company sur le secteur. En ressortent cinq grandes tendances, dont un potentiel très important du côté de l’équipement de la personne et de la maison.



Pour le cabinet, un second big bang s’annonce pour le secteur. Dans ces secteurs, le taux de recherche en ligne ne concerne encore que 30% des acheteurs européens connectés. Et le taux de dépense est quant à lui inférieur à 20% des dépenses en ligne en Europe. Une marge de progression significative, pour McKinsey & Company. "Les motivations de l’achat en ligne n’étant pas les mêmes pour toutes les catégories, ce 2ème big bang du e-commerce rend nécessaire une prise en compte de plus en plus fine des nouvelles attentes des consommateurs.

Une autre grande tendance est évidemment la migration mobile. Les recherches de produits sur mobile ont crû de 75% entre 2010 et 2011. Aujourd’hui, 65% des personnes interrogées indique reporter leur achat ou changer de magasin en fonction de ces recherches. Un impact direct sur le comportement d’achat n’a pas encore pour l’heure déteint sur l’acte d’achat lui-même. "L’achat sur mobile est encore au stade émergent: même pour les produits de la catégorie médias et divertissements, déjà passés en ligne, les taux de recherche et de dépenses sur terminal mobile sont encore très bas".

Le multicanal est l’une des autres grandes évolutions de ces dernières années, avec un impact sur la PLV. Pour l’heure, plus de la moitié des consommateurs en ligne regardent uniquement ou principalement les sites des enseignes où ils ont leurs habitudes. Ils sont 55% à vérifier en ligne la disponibilité en magasin, 33% achètent en ligne pour retirer en magasin. Mais ce domaine reste segmenté, avec pour l’heure une certaine marge d’avance sur le marché de l’alimentation.

Impossible d’éviter l’aspect social grandissant de la vie des internautes. Aux Etats-Unis, 34% des consommateurs suivent leurs enseignes sur Facebook, contre 14% en France. "Pour les distributeurs et pour les marques, l’optimisation de leur présence sur les réseaux sociaux devient impérative", juge McKinsey & Company. Ainsi, 30% des consommateurs britanniques et 25% des Français se disent confiants dans les recommandations issues des réseaux. Facebook et autres deviennent ainsi une véritable source d’information préalable à l’achat.

La cinquième grande tendance est l’importante croissance des données clients. Le "Big Data" pourrait ainsi receler les besoins auxquels devra prochainement répondre l’e-commerce. "Pour les acteurs de la distribution, il devient clé de comprendre les comportements et les attentes des e-consommateurs par catégorie, comme ils le font pour leurs clients traditionnels", pour Eric Hazan, directeur associé de McKinsey. "Les acteurs qui déploient les meilleures pratiques en matière de connaissance du client affichent des taux de croissance annuels moyens significativement supérieurs à la moyenne des concurrents".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com