×
6 221
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
22 déc. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le propriétaire chinois de SMCP veut racheter Aquascutum

Publié le
22 déc. 2016

Le groupe Ruyi continue ses emplettes. Le géant du textile chinois poursuit sa stratégie d'internationalisation et souhaite désormais racheter la marque britannique Aquascutum, moins d'un an après l'acquisition de Sandro, Maje et Claudie Pierlot. Selon des sources proches du dossier citées par Bloomberg, Ruyi mettrait 120 millions de dollars (114 millions d'euros) sur la table pour ajouter la griffe de trenchs à son portefeuille.


Ruyi serait prêt à racheter la marque de trenchs pour 120 millions de dollars - Aquascutum

 

Si les discussions aboutissent sur un accord, ce serait une belle opération pour l'actuel propriétaire d'Aquascutum, le groupe hongkongais YGM Trading. Celui-ci avait en effet repris la marque britannique en 2012 pour un peu moins de 20 millions d'euros, après son placement sous administration. Fondée en 1851, Aquascutum est une véritable institution outre-Manche où elle est la référence du trench-coat, après avoir équipé l'armée.

La griffe de luxe arrive aujourd'hui au terme de son plan de relance initié en 2013 puisque, après avoir renforcé sa ligne de prêt-à-porter masculin, elle a relancé la femme sous une nouvelle direction artistique lors de la dernière Fashion Week londonienne du printemps-été 2017.

De son côté, après avoir mis la main sur le groupe SMCP, Ruyi cherche à acquérir de nouvelles marques de mode premium internationales dont il pourra accélérer le développement sur son continent. Le groupe chinois possède également une participation majoritaire au sein d'un autre acteur textile asiatique, le Japonais Renown.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com