Le propriétaire de Défi Mode condamné à injecter 1,8 million d'euros dans l'entreprise

Nouvel épisode dans la bataille qui oppose le propriétaire de Défi Mode à ses employés. Alors que l’enseigne de périphérie devait fermer ses portes, comme l’avait décidé sa direction - le groupe Dai (MTG Holding) - en décembre dernier, le tribunal de grande instance du Puy-en-Velay a statué vendredi dernier sur la poursuite de l’activité : le groupe Dai est condamné à injecter 1,8 million d’euros au capital de la chaîne pour maintenir la trésorerie de l’entreprise et doit retirer le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) soumis.


Défi Mode avait été rebaptisée Nov'Mod début 2018 - Défi Mode

Le juge des référés du tribunal a donc été sollicité en urgence par les salariés alors que la direction venait de présenter un second PSE le 18 avril, après avoir décidé quelques jours auparavant de retirer spontanément une première version de plan social, déposée le 11 avril auprès de l’administration. Ce dernier plan était, selon les représentants du personnel, « quasiment identique au précédent ». « Le groupe Dai doit maintenant retirer le plan social de Défi Mode pour se conformer au droit ». 220 postes sont concernés, ainsi que 60 points de vente.

Le bilan de l’entreprise basée à Brioude est toujours positif, selon ses salariés, et le tribunal a estimé qu’il n’est « aucunement soutenu ni a fortiori démontré en défense l'impossibilité ou les difficultés qui existeraient pour la société MTG Holding, au travers de la SAS Necha Holding, d'abonder le compte courant de la SAS Défi Mode ». Or, les représentants du personnel précisent que « sur le terrain, l’entreprise a pourtant déjà fermé les magasins et demande aux salariés de remballer ».

Fondée en 1986, l'enseigne a compté jusqu'à 200 magasins sur le territoire français dans les années 1990. Elle a été rachetée en 2007 par le groupe Vivarte, qui la restructure en 2013 (les magasins les plus rentables passant sous enseigne La Halle) et s'en sépare pour un euro symbolique en 2016. Un réseau alors acquis par Nenad Jeremic, qu'il revend fin 2017 à Thierry Dai.

Avec cette décision du tribunal, Thierry Dai va donc devoir revoir ses plans pour Défi Mode. Le dirigeant détenait aussi la chaîne de périphérie Newco. Une entreprise qui vient d’être liquidée par le tribunal de commerce de Bobigny et dont la soixantaine de magasins a déjà baissé le rideau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER