×
Publié le
24 juin 2016
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le PSG prêt à ouvrir d’autres magasins avec des partenaires

Publié le
24 juin 2016

Un jeu alléchant, des joueurs stars et des titres : depuis quatre saisons, l’aura du PSG ne cesse de croître. Le club de la capitale, propriété de Qatar Sports Investments, accompagne ce développement de notoriété par une politique commerciale de haut vol.

Inauguration de la boutique du PSG par Fabien Allegre (PSG Merchandising), Jean-Claude Blanc (PSG) et David Talon (Néo Sports) - PSG


Avec l’ouverture d’une nouvelle boutique dans l’enceinte de Bercy Village, elle étend son potentiel dans l’est de Paris. Et pour la première fois, le club, via sa filiale PSG Merchandising qui se charge du volet extra-sportif, a décidé de travailler avec un partenaire sur cette inauguration.

« Nous avons mené le projet depuis plusieurs mois avec Altaréa-Cogedim et l’agence retail 3D, qui a développé le concept. Nous avions identifié que le PSG était peu présent dans l’est de la capitale. Et Bercy Village correspondait à l’exigence du PSG avec une fréquentation de quartier, mais aussi des visiteurs étrangers, explique David Talon, qui ouvre la boutique avec son associé Anthony Damaisin via leur société Néo Sports. Cela fait déjà plusieurs années que nous travaillons avec le PSG. Nous réalisons les produits "Fan Zone", comme les gourdes, et l’offre outdoor (chaises de jardin…), et nous réfléchissons avec de nouvelles catégories de produits. »

La boutique propose ainsi les produits des différents licenciés et bien sûr les maillots et le teamwear de Nike. Même si le PSG propose, via des licences, d'autres produits et partenariats (Weeplay pour le textile, Civissum, La Bagagerie, ST Dupont, Levi’s…), cette ligne représente 60 % du chiffre d’affaires, en constante progression. Le club glisse être passé de 300 000 maillots vendus à plus de 750 000 lors de la dernière saison, notamment avec l’apport de maillots femme. Un potentiel qui va être exploité, en particulier en renforçant son réseau de distribution avec des partenaires.

Dans la boutique, le PSG propose les maillots Nike, mais aussi ses différents produits dérivés - PSG


 « Cela correspond à la stratégie validée par le président du club depuis cinq ans. Nous avons voulu confier les licences à des partenaires forts. Avec nos points de vente du Parc (des Princes), des Champs-Elysées et des Galeries Lafayette, nous avons déjà près de 50 personnes qui travaillent dans le retail. Mais ce n’est pas la vocation première du club, explique Fabien Allegre, directeur exécutif de PSG Merchandising. Nous avons pour projet d’ouvrir une autre boutique au mois d’août. Nous souhaitons aussi développer notre réseau en régions, en dehors de Paris, et à l’international, où nous avons déjà deux boutiques à Doha. Il y a un véritable potentiel. Aujourd’hui, sur notre vente à distance, nous ne réalisons que 35 % de nos ventes sur la région parisienne. » Les partenaires du PSG analysent ainsi le potentiel d’implantation dans l’est de la France.

Mais le club regarde aussi ses opportunités à Paris et sa région où, en plus de ses boutiques, il compte un corner à l’aéroport de Roissy, et cinq shop in shops avec Go Sport. « J’ai vu que l’on nous prêtait la volonté de reprendre l’espace Peugeot sur les Champs-Elysées, sourit le directeur exécutif de PSG Merchandising. Ce qui est certain, c’est que nous regardons les opportunités. Aujourd’hui, en cumulant toutes nos surfaces en propre, nous avons 1 000 mètres carrés sur Paris. Le magasin phare du Barça fait plus de 2 000 mètres carrés. Ce n’est pas un objectif en soi, mais cela donne une idée du potentiel. Notre magasin des Champs réalise un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros sur 170 mètres carrés, avec un panier moyen de 68 euros. De fait, les conditions d’accueil ne sont plus réellement au niveau de nos exigences. »

Les revenus issus du merchandising sont déjà passés de 11,5 à 42 millions d’euros en quatre ans pour le club parisien. PSG merchandising, filiale de l’entreprise, gère tous les aspects non sportifs de l’activité. A ce titre, la société se charge des accords avec les différents licenciés produits et les relations avec les partenaires comme McDonald’s, suit le développement des académies estampillées football en Ile-de-France, mais aussi dans différentes régions. Et se charge donc du développement du réseau de vente des produits de la marque PSG.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com