×
2 916
Fashion Jobs
SAPIANCE RH
Responsable Production H/F
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Acheteur (Euse) Matières et Fournitures PAP Femme
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chef de Projet e - Commerce
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Direction Retail France (Luxe)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Senior District Manager Area w/m Premium
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Réseau PAP Île de France H/F
CDI · PARIS
BLUE BOX
Directeur Régional Nord-Est H/F
CDI · LYON
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Gare de Lyon
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Rivoli
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - la Défense
CDI · NANTERRE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Velizy
CDI · VERSAILLES
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Paris/Idf
CDI · PARIS
SAPIANCE RH
Responsable Marketing f/h
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Animateur de Réseau Lingerie H/F
CDI ·
ZOÉ DROCOURT GMBH
Chef de Produit Développement Parfum (H/F)
CDI · NEUCHÂTEL
SHOWROOMPRIVE.COM
Controleur de Gestion Achats Senior - H/F
CDI · SAINT-DENIS
TAPE À L'OEIL
Country Manager Leader H/F
CDI · SHANGHAI
KIDILIZ GROUP
Coordinateur Compliance H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Marseille (H/F)
CDI · MARSEILLE
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile-dE-France (H/F)
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur Travaux et Maintenance - Paris 9Ème (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur du Développement Commercial en Agence de Communication 100% Digitale - CDI Basé Impérativement à Lyon
CDI · LYON

Le retail italien recule de 30% lors du premier week-end de mesures sanitaires

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
26 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Affluence réduite et recettes en baisse de 30 à 40 % dans les magasins transalpins le week-end dernier, en pleine propagation de l'épidémie de Covid-19 en Italie. Une décroissance qui devrait se poursuivre cette semaine dans des proportions encore inconnues.


ANSA


Ce sont les premières données fournies par l'association des commerçants transalpine Confimprese. "Nous partageons les fortes préoccupations et les demandes de mesures adéquates en soutien à tout le système formulées par Confcommercio et Confindustria, en ce qui concerne la fiscalité aussi, comme la suspension des dates d’échéance de cotisations pour les entreprises", affirme Mario Resca, président de Confimprese.

"Il faut que le système économique de notre pays se maintienne, ajoute-t-il. Nous sommes inquiets des dommages que ce fléau pourrait causer à notre économie."

L'épidémie et les mesures prises "ont un très fort impact sur les services : commerces, spectacles, tourisme, hôtels, restaurants et bars, qui sont fermés le soir, soit quand ils travaillent le plus", explique à l'AFP Luca Paolazzi, expert à l'institut italien REF.

"Or, comme les services étaient le secteur d'activité qui permettait à l'économie italienne de se maintenir à flot, il est très probable qu'on assiste à un recul du PIB italien au premier mais aussi au deuxième trimestre", ajoute-t-il.

La situation n'était déjà guère brillante. Minée par le ralentissement de l'économie mondiale et la forte instabilité politique interne, la péninsule avait enregistré une croissance de seulement 0,2% l'an passé, avec même un recul de son PIB en fin d'année, ce qui en faisait le plus mauvais élève de l'Union européenne.

Pour cette année, le gouvernement tablait sur une hausse du PIB de 0,6% et la Commission européenne de 0,4%, mais c'était avant le coronavirus...

"La Vénétie et la Lombardie (les deux régions concernées depuis le week-end par le coronavirus, ndlr) représentent à elles seules entre un quart et 30% du PIB italien et sont un moteur de l'activité productive", et ce qui se passe dans ces régions aura donc un impact sévère, souligne Luca Paolazzi.

Témoignant de l'inquiétude des investisseurs, la Bourse de Milan s'est effondrée lundi, perdant 5,43%. Parmi les valeurs les plus touchées, celles du luxe, comme Salvatore Ferragamo (-8,9%) ou de l'industrie (CNH Industrial, Brembo...). Mardi le recul était plus contenu pour l'ensemble des cotations italiennes, à -1,7%.


(Avec agences ANSA et AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com