×
Publié le
16 févr. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Royaume-Uni

Publié le
16 févr. 2007





Chiffres-clés 2005
° Population : 60 millions d'habitants
° Emplois textile-habillement : 167 000
° Exportations françaises textile-habillement vers le Royaume-Uni : 909 millions d'euros
° Importations françaises textile-habillement en provenance du R-Uni : 447 millions d'euros


Industries textiles :

Quatrième producteur européen...

L'économie britannique a connu une croissance de 2,6 % en 2006, le redémarrage du marché de l'immobilier ayant généré un effet de richesse qui a permis de soutenir la consommation. Le rythme de croissance de l'année 2007 devrait être équivalent à celui observé en 2006.

L'industrie textile britannique employait 80 000 personnes en 2005, contre 86 000 en 2004 et la production textile représentait environ 11 % de la production de l'Union européenne, soit le quatrième rang après l'Italie, l'Allemagne et la France.

Au cours des onze premiers mois de l'année 2006, la production textile du Royaume-Uni a accusé un recul de 7 % par rapport à 2005, contre un repli de 2 % pour la moyenne des pays de l'Union européenne.







… Le Royaume-Uni subit un replis de ses exportations vers les membres de l'UE

Les exportations totales de textile du Royaume- Uni se sont élevées à 4,2 milliards d'euros en 2005, soit un niveau comparable à celui de 2004. Les expéditions vers les membres de l'Union européenne ont connu en 2005 un recul de 2,4 % en valeur, les exportations vers les pays extérieurs à la Communauté (48 % du total des exportations en valeur) ayant enregistré un gain de 3,2 %.

Les exportations vers l'Irlande, premier client européen, ont connu une croissance de 6,5 %, tandis que celles vers les Etats-Unis se sont repliées de 4,7 %. Les importations textiles du Royaume-Uni ont totalisé 6,3 milliards d'euros en 2005, soit un recul de 6,8 % par rapport à 2004.

Le premier pays fournisseur de textile du Royaume-Uni est la Belgique (grâce aux textiles d’ameublement), suivi de la Chine, la France ne figurant qu'au huitième rang. Au cours des onze premiers mois de 'année 2006, les importations en provenance de Chine ont connu une croissance de 14 % en valeur.







Industries de l’habillement :

Les effectifs ont diminué de 9 %...

En 2005, l'industrie de l'habillement britannique employait 87 000 personnes (- 9 % par rapport à 2004) et la production a représenté environ 10 % de la production de l'Union européenne.

L'industrie de l'habillement du Royaume-Uni est composée de grandes entreprises (William Baird, Coats Viyella, Dewhirtst, Courtaulds textiles et Dawson International) qui fabriquent d'importants volumes standardisés et de plus en plus délocalisés, destinés en majorité à la grande distribution.

En outre, un grand nombre de petits opérateurs spécialisés côtoient les grands acteurs du secteur. Ces dernières années, les distributeurs britanniques se sont repositionnés sur des gammes de prix inférieures et les approvisionnements à l'étranger se sont nettement intensifiés, au détriment des producteurs locaux.

La distribution d'habillement britannique reste dominée par les chaînes spécialisées (30 % des ventes) ainsi que les grands magasins et magasins populaires (25 %). Au sein des magasins populaires, l'enseigne Marks & Spencer reste le premier distributeur et détient une part de marché d'environ 13 %.

Cependant, les chaînes de mode junior et les chaînes de discounters (Asda, Matalan, Primark) prennent de plus en plus de parts de marché aux distributeurs traditionnels ciblant le moyen de gamme. De plus, les distributeurs étrangers (Gap, Zara, Mango, H & M…) poursuivent leur développement.








… Et les importations en provenance de Chine ont augmenté de 53 % en 2005

En 2005, les importations d'habillement du Royaume-Uni se sont élevées à 15,2 milliards d'euros, soit un progrès de 5,2 % par rapport à 2004. Depuis le démantèlement des quotas, la Chine a conforté son rang de premier fournisseur du Royaume-Uni.

Les importations en provenance de Chine ont ainsi progressé de 53 % en valeur en 2005 ; le Royaume-Uni est, à lui seul, à l'origine de 21 % des importations de l'Union européenne en provenance de Chine.

Pour les onze premiers mois de l'année 2006, les importations d'habillement en provenance de Chine n'ont connu qu'une progression de 4 %, en liaison avec la réintroduction de quotas au mois de juin 2005 à l'encontre de la Chine.







Pages réalisées avec le concours de la Mission Economique de Londres et du BATC.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com