Le sac à main, produit phare de la maroquinerie française

Accessoire de mode incontournable, le sac à main a représenté 64 % de la production française d'articles de maroquinerie et de sellerie en 2016, selon l'Insee. Bien que toujours loin derrière l’Italie, la France maintient sa place de deuxième fabricant européen avec 18 % de la production de l’Union européenne, les griffes Chanel, Longchamp, Louis Vuitton et Hermès concentrant à elles seules deux tiers des ventes.


Le sac à sac pèse pour deux tiers des articles de maroquinerie produits en France - DR

Sur les 2,9 milliards d’euros d’articles de maroquinerie et sellerie produits dans l'Hexagone, la France a vendu 1,9 milliard d’euros de sacs à main en 2016. Arrivent ensuite pour 347 millions d’euros de maroquinerie (12 % du total), 219 millions d’euros de malles, valises, sacs et étuis (7 %), et 203 millions de productions autres dont des articles de sellerie et des bracelets (7 %). Les opérations sous-traitées ont pour leur part représenté 291 millions d’euros (10 %).

Sur le marché des sacs à main, la France continue de faire face à l’omniprésence des productions italiennes, qui ont représenté 33,4 millions de pièces en 2016, sur les 54,5 millions produites dans l’Union européenne. La France suit avec 9,9 millions (18 % du total), devant la Roumanie avec 4,7 millions (9 %) et l’Espagne avec 4,3 millions (8 %).

Côté import/export, la France affiche une balance positive, avec 5,8 milliards d’euros d’exportations de produits de maroquinerie, contre 3,4 milliards d’importations. La moitié de ces dernières proviennent des pays européens, bien que la Chine arrive en tête des fournisseurs (1,2 milliard d’euros), juste devant l’Italie (1,1 milliard). Les sacs à main représentent 44 % des importations de maroquinerie, avec l’Italie en fournisseur principal, puisque les sacs à mains pèsent 80 % de ses expéditions de maroquinerie vers l’Hexagone. Arrivent ensuite les produits de voyage, pour moitié fournis par la Chine.

Côté exportations, la France est surtout tournée vers l’Union européenne, qui représente deux tiers des expéditions de maroquinerie. Néanmoins, par pays, les premiers clients de l'Hexagone demeurent les Etats-Unis, devant l’Asie, Hong Kong et Singapour en particulier. L’Italie est pour sa part le premier client européen de la France.

En termes de produits, les sacs à main représentent 57 % des exportations françaises de maroquinerie en valeur, contre 20 % pour la petite maroquinerie. Si les malles, valises et étuis ne représentent que 8 % de la production tricolore, elles pèsent en revanche 15 % des exportations du secteur, avec Hong Kong, les Etats-Unis et l’Italie pour principaux clients. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER