×
6 156
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
15 avr. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon 1.618 met le cap sur le web et le Brésil

Publié le
15 avr. 2013

Pionnier sur le luxe durable, le salon 1.618 Sustainable Luxury observe une pause dans son édition parisienne mais multiplie les projets pour cette année, avant son retour à Paris en 2014 dans un nouveau lieu. Sélectionnée depuis quelques mois par un jury d’experts indépendants, la sélection 2013 des meilleures initiatives durables en matière de luxe se retrouvent sur le premier guide 1.618 Sustainable Luxury. L’outil digital, en ligne depuis cette semaine a pour mission d’éclairer les professionnels et le grand public sur les meilleures démarches innovantes et créatives du moment. Un enjeu devenu prioritaire dans tous les domaines du luxe: automobile, architecture, tourisme et bien-sûr mode.

Angel Jackson, l'une des marques sélectionnées par un jury d'experts indépendants


Le salon physique, organisé en 2012 à la Cité de la Mode et du Design, devient pour son édition 2013 un guide digital et bilingue. Pourquoi ralentir la cadence du rendez-vous parisien? "Le rythme biennal correspond bien à nos exposants, dont le travail d’innovation demande du temps et une attention particulière", explique Barbara Coignet, fondatrice et directrice du salon polymorphe. L'année n'en sera pas moins riche en événements puisqu'elle verra notamment le lancement de la première édition du salon 1.618 à Rio de Janeiro, prévue du 24 au 27 octobre 2013 avec un programme spécifique adapté au contexte local.

"Nous avons eu la chance de trouver le partenaire idéal sur place pour lancer notre édition au Brésil, se réjouit la fondatrice du projet en perpétuelle diversification. D'autant que nous nous y installons avant que n'arrivent au Brésil les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football". L’événement y sera annuel avec pour parrain Oskar Metsavaht, fondateur de la marque Osklen et défenseur d'une mode durable et stylée, comme l’affectionne 1.618 Sustainable Luxury.

De la sensibilisation à la formation

Toujours depuis Paris, l’équipe de 1.618 a multiplié les nouvelles initiatives et lancera le 24 mai prochain un projet des plus ambitieux: son propre cycle de formation professionnelle, forte d’une armada de 28 formateurs experts et passionnés, à destination de groupes de moins de 10 personnes. "Nous lançons 14 cycles décalés et dans un esprit de démonstration plus que de réflexion, précise Barbara Coignet. On apportera la preuve de ce que nous avançons plutôt que des hypothèses."

Du concret, c’est ce qu’a su proposer le palmarès 2013 des acteurs du changement, sourcés par le salon 1.618 et sélectionnés sur des critères de transparence, d'originalité et de beauté par un jury d'experts internationaux et indépendants. Parmi les différents projets retenus, une nouvelle garde du luxe "conscient" émerge, produisant des objets rares et désirables en s'engageant dans la protection et la transmission des savoir-faire, qu'ils viennent des régions françaises (Eugène Riconneaus) ou de pays en voie de développement (De Gris, Maiyet ou Angel Jackson). "Le luxe de demain ne pourra qu'être responsable", parie Barbara Coignet, rejointe aujourd'hui par un nombre croissant d'acteurs et d'observateurs. Et à en juger par les C.V. des derniers membres de 1.618 Community, un cercle d'éclairés du luxe durable fondé dernièrement autour de l'organisatrice, les enjeux sociaux et environnementaux impactent déjà tous les secteurs de l'industrie, de l'architecture à la mode en passant par l'art, l'éducation et même la finance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
Salons