Le salon danois CIFF s'annonce à Paris

C'est la ruée vers juin. Et Paris. Après le succès de la dernière Fashion Week masculine de janvier, devenue également un rendez-vous de la mode féminine, la tendance se confirme et de nouveaux acteurs arrivent pour surfer sur la vague. Alors que nous vous annoncions la création de rendez-vous féminins en marge de la Fashion Week homme de juin prochain par les équipes de Man/Woman, mais aussi de Who's Next sous le nom de code June, ce sont cette fois les Danois du CIFF qui s'avancent.

A l'entrée du salon CIFF de Copenhague - FashionNetwork.com

Les organisateurs du salon de mode majeur de Copenhague s'intéressaient à Paris depuis quelques saisons, mais ils vont cette fois bel et bien franchir le pas. S'ils ne sont pas encore bavards sur le sujet, ils ont profité de l'édition qui se tient en ce moment même dans la capitale danoise pour faire un peu de « teasing ».

Un simple panneau à l'entrée du salon qui fermera ses portes ce vendredi soir indique ainsi les dates du futur « CIFF Paris » : du mercredi 20 au mardi 26 juin. Soit un lancement pendant la Fashion Week homme, mais sur une durée un peu plus longue que ses nouveaux concurrents français, Who's Next ayant choisi le créneau du 23 au 25 juin pour June, Man/Woman du 21 au 25 juin, et enfin Tranoï, précurseurs en ayant lancé dès 2013 la femme à cette période, du 22 au 24 juin. 

Six jours pour capter l'attention des visiteurs, c'est le pari du CIFF. Le salon danois va donc exporter son concept développé dans son fief du Bella Center à Copenhague. Il n'a en revanche encore rien dit sur le format et le lieu qu'il a choisis pour Paris. Une chose est sûre, ils peuvent s'appuyer sur une liste d'exposants très longue pour constituer son futur panel parisien. Mais selon nos informations, les organisateurs ont commencé à proposer le projet aux marques scandinaves pour présenter un mini-CIFF. Reste à savoir quelle sera réellement son approche en matière de positionnement des marques et de sélectivité.


Les allées du CIFF, le 1er février 2018 - FashionNetwork.com

Sur ses terres, le CIFF a rassemblé lors de cette édition hivernale dynamique plus de 2 000 marques, de tous univers, du masculin au féminin, du formel au jeans, du premium à l'accessible, en passant par les créateurs, de la chaussure à l'enfant, avec évidemment une dominante scandinave, mais pas que. 

Par le passé, le CIFF avait noué un partenariat en 2014 avec le salon de l'amont Denim by Première Vision pour un échange de visibilité sur quelques saisons. Mais l'initiative voulait connecter marques et fabricants. En revanche, son concurrent danois, le salon Revolver, a lui mis le cap vers Milan en s'associant depuis plusieurs éditions avec le salon White, au sein duquel il occupe un espace. Et s'apprête lui aussi à annoncer des évolutions concernant sa présence internationale.

Les rendez-vous estivaux de Copenhague, qui se déroulent en août, peinent généralement à attirer des visiteurs internationaux, notamment d'Europe du Sud. Pour le CIFF comme pour Revolver, ces initiatives doivent aussi permettre de proposer une alternative scandinave mieux positionnée dans le calendrier des salons.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER