×
Publicités
Publié le
2 sept. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Salon du Meuble revient à Milan juste avant la Fashion Week

Publié le
2 sept. 2021

C’est une rentrée chargée qui s’annonce à Milan, avec le Salone del Mobile.Milano, programmé du 5 au 10 septembre, suivi par Milano Art Week, consacré à l'art contemporain, du 13 au 19, et par la Fashion Week féminine du 21 au 27. La menace des variants du Covid-19 planant toujours, ces manifestations seront observées de près. En particulier, la salon du meuble qui ouvre le bal ce dimanche.


L’installation de l’architecte Mario Cucinella lors de la dernière édition de 2019 - Brera Design District


En 2020, le salon international dédié au design et à l’ameublement avait dû être annulé pour cause de pandémie. Il revient cette année positionné en septembre et non plus en avril, sous un nouveau format confié à l’architecte Stefano Boeri. Après 18 mois d’absence et alors que les incertitudes sur l’évolution de la situation sanitaire demeurent, l'événement monstre qui d’habitude envahit pendant sept jours la capitale lombarde - il avait drainé plus de 500.000 visiteurs en 2019 -, a dû rabaisser ses ambitions. Les visiteurs étrangers devraient, en effet, être beaucoup moins nombreux cette année.

Rebaptisé Supersalone, le salon officiel, qui fête cette année ses 60 ans et sera inauguré dimanche par le président de la République Sergio Mattarella, se concentre dans les quatre premiers pavillons de la Foire de Milan à Rho, aux portes de la ville, accueillant 1.900 projets et 423 marques. Son aménagement, principalement écodurable, a totalement été revu, se déployant non plus autour des stands traditionnels, mais via des parcours fluides et innovants permettant au visiteur de "naviguer librement au sein d’une grande bibliothèque du design". Pour y accéder, pass sanitaire ou test de dépistage seront obligatoires, ainsi que le port du masque et le respect des distances sanitaires.

Attirant depuis toujours les griffes du luxe, qui ces dernières années se sont diversifiées en force dans l’univers de la maison, le Fuorisalone, redémarre lui aussi autour de différents épicentres milanais, du quartier Tortona à Brera en passant par Lambrate. Consacré aux initiatives parallèles, qui se tiennent au sein même de la ville de Milan, ce salon "off" annonce la participation de plus de 600 marques. Mais la présence des maisons de mode y est réduite, compte-tenu de la situation sanitaire et aussi du fait que la manifestation précède de peu la Fashion Week milanaise.

Hermès compte parmi celles qui ont confirmé leur présence à cette semaine du design. Le sellier dévoilera comme d’habitude ses nouvelles collections pour la maison via une présentation spéciale dans l’espace de la Pelota. Bulgari organise pour l'occasion à la galerie d'art moderne (GAM) de Milan l'exposition Metamorphosis autour de l'histoire et du mythe du serpent faisant appel à quatre artistes internationaux: Ann Veronica Janssens, Azuma Makoto, Daan Roosegaarde et l'architecte Vincent Van Duysen.


L'exposition dédiée à Rick Owens - Galerie Philia


Missoni présentera aussi ses nouveaux objets (chaises, canapé, vase) à l'occasion de cette semaine du design, que ce soit au Supersalone ou en ville, dans sa boutique et dans l’une des installations de la cour de l’université Statale. Mais le label italien n’organisera pas comme par le passé d’événement dans son showroom.

En revanche, Louis Vuitton, qui lance ces jours-ci sa nouvelle édition "d’objets nomades" réalisés par des designers de renom, ne participera pas au Fuorisalone, privant la manifestation de l’un de ses rendez-vous les plus courus. Quant à Dolce & Gabbana, qui vient pourtant de lancer à Venise sa toute première ligne d’ameublement, elle ne se joindra pas non plus à la manifestation.

A signaler, parmi les événements mode, l’exposition inédite consacrée aux objets de design brutalistes créés par Rick Owens, organisée par la galerie d’art et de design Galerie Philia dans l’espace milanais Cb32. Intitulée "Rick Owens, dialogue avec des designers italiens émergents", elle présentera au côté des œuvres du créateur californien une sélection d’objets signés par de jeunes designers.

"Mes meubles sont ma couture. J'utilise des matériaux rares et je travaille avec des artisans aux compétences spécialisées pour créer des objets uniques et irréplicables", explique le styliste dans une note. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com