×
Publicités
Publié le
7 sept. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon Man/Woman se réinvente

Publié le
7 sept. 2021

Désormais seul aux manettes des manifestations Man/Woman, Antoine Floch relance autour de la société Gender une nouvelle structure dédiée à l’organisation des salons à Paris et à New York. Une autre branche, créée sous l’étendard "Small", est quant à elle dédiée à l’activation de la boutique de la rue Notre-Dame-de-Nazareth, là où se trouvent également les bureaux de la société. 


Le salon Man/Woman à son ancien emplacement place Vendôme. - DR


Réorganisée aux côtés de Matthieu Rohm, ancien responsable des ventes et désormais general manager de Man/Woman, la branche "salons" a repris du service cet été au sein du salon Revolver, le salon international de la mode de Copenhague qui s'est tenu du 11 au 13 août et où Man/Woman exposait sur un espace une dizaine de marques. Une répétition avant Première Classe à Paris, où le salon sera présent autour d'une quinzaine de labels.

Remotivé par les nouveaux enjeux en perspective, malgré le blocage total de certains marchés phares – ainsi du Japon et des Etats-Unis -, Antoine Floch se prépare progressivement au retour du salon Man/Woman dès janvier 2022, place Vendôme, lors de la Semaine de la mode masculine. "Une formule qui reviendra à une taille plus humaine, relève-t-il, autour de 80 marques maximum."


La boutique Small, lors du dernier événement organisé avec la marque Arpenteur. - DR


En parallèle, la branche "Small" proposera une nouvelle activité commerciale et artistique dès la mi-septembre au sein du local du 19, rue Notre-Dame-de-Nazareth (Paris IIIe).

"Sous le triptyque Shop - Gallery - Consulting, Small sera un véritable espace commercial présentant les collections d’une dizaine de marques telles Nanamica, Sunspel et YMC, ainsi qu'une sélection lifestyle pour compléter l’expérience, explique Antoine Floch. S’y ajoutera la première ligne de Small autour de sweats, casquettes, chemises, pulls et objets, avec des nouveautés proposées régulièrement et des événements en boutique toutes les semaines."
 
Outre le magasin, Small proposera un espace galerie à l’étage autour d’expositions d’artistes. Un service de consulting continuera d'exister pour les marques qui souhaitent être accompagnées par Man/Woman dans leur développement.
 
Fortement impacté par la crise sanitaire mondiale et l’arrêt de l’organisation des salons de prêt-à-porter, le projet Man/Woman, lancé il y a presque dix ans, devrait donc renaître progressivement. "Après la catastrophe économique partagée par de nombreux acteurs, il faut maintenant passer à un langage positif, reconstruire et avancer, conclut Antoine Floch. Les envies sont là, et tous les acteurs expriment leur désir de retrouver les salons physiques. Ceux qui croyaient au tout Internet devront repenser leur stratégie."
 
Outre les activités salon et shop, la société Gender d'Antoine Floch s’est récemment retirée du développement commercial The Next Door, le multimarque lancé en collaboration avec Nicolas Ivars, fondateur de l’enseigne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com