×
5 024
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
10 févr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon Milano Unica n’échappe pas à la crise

Publié le
10 févr. 2009

Alors qu’elle s’ouvrait avec le discours du nouveau président Pier Luigi Loro Piana, la huitième édition du salon italien Milano Unica n’aura pas démenti la conjoncture. Elle s’est fermée sur une baisse de 20 % du visitorat, due principalement à l'absence des acheteurs américains et japonais, mais aussi des Espagnols.

La dernière édition, qui se tenait du 3 au 6 février dans la capitale lombarde, n’a pas vraiment déjoué les prédictions économiques. L’industrie textile, en particulier en Italie, est entrée dans la tourmente avec une baisse de 4,6 % de ses ventes en 2008, selon la Fédération du Textile et de la Mode italienne, passant sous la barre des 9 milliards d’euros.

Cette année, 543 exposants étaient présents sur la manifestation, dont 430 italiens. Le reste se composait d’Européens. Les acheteurs venaient pour leur part principalement de la péninsule. Les organisateurs ont enregistré 6 300 visiteurs étrangers.

Mais Pier Luigi Loro Piano a su rester « optimiste, c’est dans (sa) nature », a-t-il déclaré à la presse. Sans excès, il a souhaité rappeler l’importance de l’industrie textile, « parmi les plus en difficulté, mais qui continue d’être une référence essentielle pour les fabricants et les entreprises de mode ».

Il a insisté sur l’importance du salon, « devenu un outil de promotion pour commercialiser le textile italien. » Encourageant « les tisserands de plusieurs régions italiennes de faire équipe, pour continuer à maintenir son prestige et faire du salon un rendez-vous incontournable, contribuant donc à consolider l’unité des produits (italiens) sur le marché international.»

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com