×
Publicités

Le salon Playtime propose une saison 100% digitale

Publié le
10 juil. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les 4, 5 et 6 juillet derniers, le Parc Floral devait accueillir la 28ème édition de Playtime Paris, le salon professionnel consacré à l'univers de l'enfant. Mais face aux conséquences de l'épidémie de coronavirus, notamment sur les déplacements internationaux, son organisateur a décidé d'annuler cette session. Il n'y aura donc pas de report en septembre comme précédemment évoqué, et les salons de New York et de Shanghai sont également annulés.


La marketplace du salon Playtime dédié à l'univers de l'enfant


L'organisateur Picaflor explique qu'il semblait déraisonnable "de demander aux marques d’investir dans une session qui recevrait trop peu d’acheteurs". 

Picaflor table donc cette saison sur une édition 100% digitale, mettant virtuellement en relation les marques et les acheteurs, et ce aussi bien en France qu'à l'international. Une formule en ligne déjà bien rodée, puisque Playtime a initié il y a cinq ans déjà sa marketplace B2B. Baptisée "I Love Playtime", cette plateforme prend désormais un tout autre tournant.

Chantal Danguillaume, la directrice des salons Playtime, explique qu'avant la crise du Covid-19, l Love Playtime fédérait une cinquantaine de marques, et qu'elles sont désormais 350 inscrites. Pour convaincre les griffes d'adhérer, et soutenir les marques dans cette période difficile, le salon a réduit de 50% le tarif de son abonnement annuel et a accéléré le déploiement de nouveaux outils.

I Love Playtime permet désormais le paiement en ligne des collections, et dès la semaine prochaine le "vidéo meeting" sera également disponible. "Cela permet aux acheteurs de voir le showroom de la marque, les collections et surtout d'être conseillés", détaille Chantal Danguillaume.

La marketplace qui s'est offert un relooking pour l'occasion propose aussi plus de contenus éditorialisés afin de permettre aux acheteurs, comme sur un salon physique, de découvrir les nouvelles marques mais aussi les tendances de la saison. Le magazine Milk remettra par ailleurs comme chaque saison ses prix le 16 juillet prochain. 

Ouverte toute l'année, la marketplace devrait être particulièrement en effervescence en juillet, en août et en septembre."Certains acheteurs attendent de voir l'état de leur trésorerie, et aux Etats-Unis les échanges auront plutôt lieu en septembre."

Le retour du salon Playtime Paris en édition physique s'opérera en janvier 2021, toujours au Parc Floral de Paris. "Nous avons tous envie de nous revoir et de ne retrouver sur le salon, mais personne n'a de boule de cristal, et nous sommes positifs mais pas naïfs. Donc nous agirons selon les circonstances. Il y aura de toutes façons moins de possibilités de voyager. Nous étudions donc des projets de formats différents."

Et en attendant le retour des salons physiques, les organisateurs du Playtime expliquent que "le salon continue à recevoir des inscriptions, malgré le retour à la normale du tarif" soulignant que la plateforme, présentée comme le premier moteur de recherche de mode enfantine et lifestyle à travers le monde, a su convaincre les marques.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com