×
5 358
Fashion Jobs
Publié le
27 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon Première Vision Paris prêt à inaugurer son édition de juillet

Publié le
27 juin 2022

Exit septembre. Le rendez-vous Première Vision Paris organise désormais son édition dédiée à la saison automne-hiver au tout début de l'été, et donne rendez-vous aux professionnels du 5 au 7 juillet au parc des expositions de Villepinte. Une édition portant sur l'automne-hiver 2023/24 qui rassemblera 1.200 exposants.


Première Vision Paris


Une voilure qui s'avère toutefois réduite par rapport aux éditions d'avant-crise, qui sont allées jusqu'à tutoyer les 2.000 exposants. Une conséquence non pas du changement de date, mais bien d'une crise sanitaire freinant encore les échanges internationaux, pointe l'organisateur.

"Il reste des pays qui ne voyagent quasiment pas, comme la Chine, dont viennent notamment 180-200 exposants, tous métiers confondus", indique à FashionNetwork.com le directeur général de Première Vision Gilles Lasbordes. "Nous avons cependant des pays qui ne pouvaient plus venir et qui commencent à exposer de nouveau, comme la Corée du Sud. La situation reste complexe pour le Japon, qui comptera cependant quelques exposants."

L'offre sera donc majoritairement italienne (326 exposants), turque (212) et française (154). Avec également parmi les pays les plus représentés le Portugal, la Chine, l'Espagne, la Corée du Sud, l'Inde, le Royaume-Uni et le Japon.

Côté métiers, le salon affichera près de 600 fabricants textiles dans son univers PV Fabrics, auxquels s'ajoutent près de 200 spécialistes des fournitures sur PV Accessories, 132 entreprises du cuir sur PV Leather, 47 fabricants de fils et fibres sur PV Yarns, 56 exposants dédiés au dessin textile sur PV Designs, 126 fabricants de produits finis sur PV Manufacturing, et une quarantaine de structures innovantes sur le très fréquenté espace Smart Creation.

Le changement de date pose cependant la question du degré de préparation des fabricants si tôt dans le calendrier. Annoncée début 2020 et repoussée à cause du Covid-19, la transition vers juillet a en effet pour but d'intervenir tôt dans la période de recherche des donneurs d'ordres.

"Le niveau de maturité des collections en juillet par rapport à septembre était un élément à risque, mais nous sommes très rassurés sur ce point", explique Gilles Lasbordes. "Dans le cadre de la préparation de nos forums de tendances, nous avons reçu des volumes d'échantillons plus significatifs et plus créatifs que ce que nous avons connu depuis le Covid. Le fait que nous ayons très tôt pu fournir des données et perspectives aux exposants a contribué à accompagner les entreprises dans leurs sélections."


PVP


Avec ce changement de calendrier, Première Vision repense également l'exploitation des halls. Accessories et Smart Creation seront désormais réunis dans le hall 4, tandis que Designs et Yarns partageront le hall 5 avec Fabrics. Lequel se poursuivra dans le hall 6 avec Leather et Manufacturing.

Cinq espaces dédiés aux tendances seront par ailleurs proposés. Outre les forums dédiés au cuir et au dessin textile, des forums portant sur l'innovation, la fantaisie et les produits basiques seront respectivement proposés dans les halls 4, 5 et 6. L'entrée du hall 4 sera par ailleurs le cadre d'une exposition de sensibilisation à la dimension responsable de la mode.

Le rendez-vous va conserver en partie le format hybride développé lorsque les salons physiques se heurtaient aux restrictions sanitaires. Une soixantaine d'exposants seront ainsi présents uniquement via une participation digitale, adossée à la marketplace BtoB de Première Vision. "Une grande partie de ces services hybrides vont vraisemblablement se perpétuer, car ils permettent aux acheteurs d'aller plus loin dans leur travail autour du salon", explique Gilles Labsordes, pour qui le rôle des salons s'avère plus que jamais essentiel, à l'heure où crise des prix des matières et du transport rendent capital l'échange entre commanditaires et fabricants pour maintenir la chaîne d'approvisionnement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com