×
4 949
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 août 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon Prêt-à-Porter Paris veut séduire les jeunes

Par
AFP
Publié le
30 août 2006

PARIS, 30 août 2006 (AFP) - Le salon Prêt-à-Porter Paris, qui se tient du 1er au 4 septembre, a entrepris de séduire les jeunes en consacrant à ces grands consommateurs de mode un nouvel espace riche d'une cinquantaine de marques.


Visuel de la nouvelle édition du salon Prêt-à-Porter Paris

Le salon, réservé aux professionnels, regroupera sur 66 000 mètres carrés porte de Versailles 1 500 marques d'une cinquantaine de pays.

Baptisé "Shibuya", du nom d'un quartier de Tokyo très fréquenté par les jeunes Japonais, le nouvel espace destiné aux 15-25 ans propose "un décryptage de leurs codes, leur mode de vie et de leur consommation". "Le Japon est le 1er pays consommateur de mode (...) C'est tout naturellement qu'il devient source d'inspiration pour ce secteur", souligne la Fédération française du prêt-à-porter Féminin.

Les adolescentes et jeunes femmes dépensent "près de 1 000 euros par an" pour s'habiller et "le shopping est à 52 % l'activité préférée des 15-25 ans", relève-t-elle.

Selon une étude de l'Institut français de la Mode rendue publique en avril, les adolescentes et les jeunes femmes (13-24 ans) "soutiennent la consommation de mode". Leur consommation totale de prêt-à-porter a crû de 8 % en valeur en 2005 alors qu'elle a légèrement diminué (- 1 %) pour le reste de la population.

Une exposition présentera des poupées japonaises habillées par des créateurs occidentaux et des installations d'artistes japonais.

Autre "secteur très porteur" : la "mode éthique et équitable". Le salon accueillera une trentaine de marques qui se sont engagées à respecter une série de principes sur les conditions sociales et environnementales de production. Baptisé "So Ethic", cet espace se veut à la fois "bio, éthique" et "esthétique" et entend répondre à "une mouvance forte qui intéresse près d'un Français sur deux et qui est essentielle pour l'avenir de la planète".

Le précédent salon Prêt-à-Porter Paris, en février, s'était contenté d'offrir aux visiteurs une plate-forme d'information présentant une trentaine de marques et proposant des tables rondes.

Enfin, le salon mettra en avant les accessoires, notamment les bijoux, dans un espace qui proposera "des accessoires haut de gamme" d'une cinquantaine de marques visant la clientèle internationale.

Les accessoires ont fait le succès de nombreuses marques de luxe et se portent bien, souligne la Fédération : le secteur de la maroquinerie a connu une croissance de 13,7 % en 2005, celui des bijoux fantaisie de 17,6 %, précise-t-elle.

Le ministre délégué à l'Industrie François Loos et son homologue déléguée au Commerce extérieur Christine Lagarde sont attendus au salon.

L'édition de février avait accueilli 43 000 visiteurs dont 41 % venus de l'étranger.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.