×
Publicités
Publié le
6 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le service de location "en marque blanche" Lizee attire les investisseurs qui misent sur le durable

Publié le
6 mai 2020

Lancée l'an passé par Anna Balez et Tanguy Frécon, la solution française permettant aux enseignes de louer leurs produits, Lizee, annonce une première levée de fonds d'un million d'euros. Une offre en marque blanche qui a déjà séduit Decathlon, Kipling ou Delsey Paris.


Tanguy Frécon et Anne Balez - Lizee


Le tour de table est destiné à accompagner l'enrichissement du dispositif et son déploiement européen. Il a été mené par Speedinvest, avec la participation des fonds orientés vers l'investissement durable Alante Capital et Volta Circle, sans oublier de la plateforme d'innovation RSE Fashion For Good.

"La levée de fonds que nous venons de réaliser va nous permettre de développer notre offre SaaS, notamment en recrutant des spécialistes de la data ainsi que des développeurs pour supporter nos activités partout en Europe", explique Tanguy Frécon. "Nous offrons une solution permettant aux marques de combiner dans leur business model rentabilité et consommation responsable en les accompagnant dans le lancement, la validation et l’extension de leur offre de location".

Le dispositif proposé par Lizee permet de prendre en charge les marchandises destinées à la location, la gestion des stocks et les abonnements des particuliers, sans oublier l'emballage, l'expédition et la récupération des produits. A ces éléments s'ajoutent le contrôle qualité et la remise en état des produits, ainsi qu'une collecte des données permettant d'identifier les améliorations possibles en termes d'expérience utilisateur, mais également de qualité et durée de vie des produits.

La location est l'une des grandes évolutions attendues par les professionnels du commerce, notamment grâce à une génération de jeunes consommateurs moins désireux que leurs aînés d'être propriétaires des biens qu'ils utilisent. Sur la seule année écoulée, on peut relever les initiatives du Bon Marché, Diane Von Fürstenberg, H&M, Gap (Banana Republic), Urban Outfitters (Nuuly) ou encore Make My Limonade (Frida) sur ce terrain.

Un marché en devenir que lorgnent les géants internationaux du luxe depuis quelques années déjà. Une étude Allied Market Research évaluait récemment que le marché mondial de la location d'habillement devrait atteindre 1,85 milliard de dollars d'ici 2023.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com