×
Publicités
Publié le
11 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le spécialiste autrichien de la logistique e-commerce Byrd lève 56 millions de dollars

Publié le
11 mai 2022

La société viennoise de logistique e-commerce Byrd a annoncé le 9 mai une levée de fonds de 56 millions de dollars (53 millions d'euros). Ce tour de table, mené par Cambridge Capital, porte à 75 millions de dollars les fonds collectés en dix mois par la structure, qui nourrit de fortes ambitions paneuropéennes.


Byrd


Ce tour de table a été soutenu par Speedinvest, Mouro Capital, Elevator Ventures, ainsi que d'autres actionnaires historiques de la structure. Cambridge Capital s'est spécialisé dans les investissements liés au transport et à la logistique, et est dans cette logique au capital de Bringg, ReverseLogic, Everest Transportation Systems, ParcelPerform, Liftit, XpoLogistics, EcoSquid ou encore Greenscreens.

Byrd propose aux marques de prendre en charge le stockage et l'expédition de leurs produits (solution dite de "fulfillment"), avec une livraison des commandes en ligne dans les 24 heures, et ce dans toute l'Europe. Le tout via une solution s'intégrant à des plateformes tierces comme Shopify ou Amazon.

Les fonds levés vont notamment permettre à la structure de déployer son offre sur les marchés de Suède, du Danemark et de Pologne. L'entreprise opère déjà au Royaume-Uni et aux Pays- Pays, ainsi qu'en France et en Allemagne, et s'est récemment déployée en Italie et Espagne. Une expansion qui s'adosse à un réseau d'une trentaine d'entrepôts  dans dix pays européens, cumulant 450.000 mètres carrés de surface de stockage.

"Les e-commerçants subissent une pression toujours plus forte de la part des consommateurs pour livrer le plus rapidement possible, sans facturer les frais d'expédition", résume le PDG Alexander Leichter. "Dans le même temps, le resserrement de la supply chain mondiale exerce une pression croissante sur les marges et crée d'importants problèmes de livraison. Cela signifie que les retailers doivent rechercher des services e-logistiques évolutifs qui couvrent leurs principaux marchés à l'échelle mondiale."

Forte de 400 salariés et de bureaux à Vienne, Berlin, Londres, Paris, Barcelone et Milan, la structure aurait doublé sa base de clients depuis l'été dernier, portée à 350 détaillants. Parmi ses prochains développements, Byrd annonce la prise en charge des vendeurs du programme "Seller Fulfilled Prime" d'Amazon, ouvrant ainsi la porte aux vendeurs opérant via la portail américain mais cherchant une alternative à sa solution de logistique interne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com