×
Publicités
Publié le
1 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Tanneur & Cie affiche des ventes en hausse de 18,4% en 2021

Publié le
1 févr. 2022

Sur son exercice 2021, le maroquinier Le Tanneur & Cie enregistre un chiffre d’affaires de 59,6 millions d’euros, en hausse de 18,4%. Sur la période, les ventes de la griffe Le Tanneur s’affichent à 21,8 millions d’euros, en progression de 32,9%.


Petit sac à main à rabat Emilie en cuir monogramme de Le Tanneur, 379 euros - DR


Si les performances de la marque bénéficient d’une base de comparaison favorable, 2020 ayant été plus fortement marquée par la crise sanitaire du coronavirus, les confinements et les fermetures de magasins, elles sont également portées par les résultats du repositionnement de Le Tanneur engagé à la fin de l’année 2017. Année lors de laquelle la société Le Tanneur & Cie est par ailleurs passée sous le giron du groupe Tolomei.

En 2021, Le Tanneur, qui compte une trentaine de boutiques et environ 250 revendeurs, a notamment installé son nouveau concept de boutique, baptisé La Maison, dans ses magasins de Boulogne, du centre de Lyon ou encore chez un affilié à Liège, en Belgique. Trois nouveaux magasins devraient très prochainement être rénovés.

Le Tanneur a aussi accéléré sa digitalisation à l’international avec son arrivée sur la plateforme Zalando en France, en Belgique et en Allemagne en juin 2021. En Allemagne, la marque a également ouvert en juin dernier un premier corner au concept La Maison chez KaDeWe à Berlin.

Cette internationalisation reste toutefois progressive puisque, en 2021, la France a totalisé un chiffre d’affaires de 19,8 millions d’euros, en hausse de 29,5%, contre 2 millions d’euros pour l’export, qui affiche cependant une croissance de 79,2%.

En 2022, Le Tanneur ouvrira également un corner dans le grand magasin El Corte Inglès à Madrid, en Espagne, et aura un nouvel affilié au Luxembourg.

Le chiffre d’affaires de l’activité fabrication en sous-traitance s’établit à 3,8 millions d’euros, en hausse de 11,4%. "La croissance de nos trois sites corréziens reste perturbée par les effets collatéraux de la pandémie sur les capacités productives. Néanmoins les sites restent agiles et s’adaptent à un contexte difficilement maîtrisable", précise le communiqué.

La société souligne que les perspectives de croissance des carnets d’ordres restent fortes, à la condition cependant d’être en mesure de pouvoir continuer à développer les recrutements et les formations prévues.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com