×
5 485
Fashion Jobs
Publié le
20 oct. 2004
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le temple du sport fait peau neuve

Publié le
20 oct. 2004

Citadium, ce magasin à l'architecture circulaire rappelant les arènes antiques, est un concept unique au monde. En effet, il a la particularité de proposer un mixe entre l'univers du sport et celui de la mode à travers des marques très sélectes. Comme son nom l'indique - savant mélange des mots latins stadium, le stade et civitas, la cité - Citadium entend brouiller les cartes entre tenue de sport et tenue de ville. Il y a quelques années, le survêtement et les baskets restaient tristement dans le sac de sport en attendant le prochain cours de gym, alors qu'aujourd'hui, la majorité des jeunes aiment mélanger les genres et portent par exemple un haut Adidas avec un jean ou une jupe avec des tennis… Le 1er étage du magasin, en juxtaposant ces deux univers, propose donc aux clients de mixer les deux silhouettes, sport et urbaine. Luc Bierme, responsable des achats textiles homme, explique que "le sens de circulation à cet étage commence par la mode pour bien faire passer le message que Citadium est un magasin de sport mais surtout de mode." D’ailleurs, la mode se développe de plus en plus chez nous. En effet, en terme de volumétrie, les rayons mode sont en train de rattraper les rayons sport. La saison dernière, le sport faisait deux fois plus de chiffre d'affaires que la mode mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Citadium, en partant d'une image de marque très sport est parvenu à séduire les jeunes aficionados de la mode. En quoi Citadium diffère-t-il des autres magasins de mode? La grande différence est le mouvement : le temple du sport ne vend que des vêtements qui favorisent l'ergonomie contrairement à d'autres magasins qui préfèrent l'esthétique et le côté statique des tenues. C'est toute la différence entre le dandy élégant qui achète un jean près du corps avec beaucoup de délavage pour montrer sa valeur ajoutée et le client de Citadium qui cherche un jean large, tombant sur les hanches et laissant apparaître la base de son boxer. Luc définit la différence entre Citadium et les grands magasins classiques ainsi : "le grand magasin s'inspire des griffes pour les descendre dans la rue alors que Citadium s'inspire de la mode de la rue pour la monter vers les marques. Nous ne sommes pas un grand magasin, c'est un concept, un megastore qui s’inspire de la rue et qui vend à la rue." La source d'inspiration des cibles visées par Citadium est assurément la rue dans tout ce qu'elle a de créatif et de déterminé, et qui dit rue, dit mode liée au skate et au hip hop. La mode street est une prolongation de la mode skate. La cible est plus âgée et plus large. Elle correspond au trentenaire – définit par les professionnels comme un "adulescent" – qui, après sa période skate, s'est assagi mais n'a pas perdu ses valeurs ni son âme d'ado. Au rez-de-chaussée du magasin, vous trouverez en plus du streetwear, le plus grand skate shop parisien avec du matériel très pointu et des produits textiles très ciblés. "Au rez-de-chaussée, nous travaillons surtout l'image du magasin. Pour une marque, entrer au rez-de-chaussée du magasin, c'est faire partie de l'élite des marques de street du marché" explique Luc. En effet, toutes les marques présentes ont une image très forte. La valeur de la marque, c'est son authenticité. Une partie de la clientèle est très jeune, très sensible à l'écologie et aux valeurs humanitaires ce qui explique la présence d'une marque comme Miséricordia qui est LA référence en terme de commerce équitable. La relation entre les acheteurs du magasin et les marques est une histoire d'amour, "nous nous sommes mariés parce que nous avons une cause, une éthique et une clientèle qui sont les mêmes" explique Luc. Le concept store privilégie même un espace « laboratoire » grâce auquel les nouvelles marques sont testées et seront amenées soit à se développer, soit à disparaître soit à monter au 1er étage si elles sont jugées plus «fashion» que «street». Et très prochainement, ceux qui n'auront pas l'énergie de prendre leur skate pour admirer ce temple du sport et de la mode pourront de leur fauteuil surfer sur internet et découvrir sur www.citadium.fr les dernières nouveautés. Benoîte Taffin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com