×
Publicités
Publié le
26 févr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Temps des Cerises poursuit son maillage de l'Hexagone

Publié le
26 févr. 2019

Le Temps des Cerises passe l’accélérateur dans sa stratégie retail. Après une année 2018 intense marquée par quinze ouvertures de succursales en France, le jeanneur poursuit le développement de son réseau dans l'Hexagone et à l’export. Parmi les dernières inaugurations en 2018, essentiellement dans des centres commerciaux, on note Euralille, Caen et Colmar. La nouvelle année semble continuer sur un rythme soutenu en France. Après s'être installée le 12 février dernier dans le centre commercial Grand Place à Grenoble, la marque va ouvrir prochainement aux Sables-d’Olonne, à Nice (CC Lingostière), aux Milles (près d’Aix-en-Provence) et à Toulouse (CC Grand Portet). Seule la future boutique d'Ajaccio sera en affiliation. Le jeanneur va également ouvrir des magasins au Luxembourg et à Bruxelles, en Belgique.


Bien qu'elle développe son prêt-à-porter, la marque conserve son identité de jeanneur. - DR


De retour sur le Who’s Next en janvier 2019, après plusieurs années d’absence, le Temps des Cerises en a profité pour dévoiler une collection féminine davantage "prêt-à-porter" et rencontrer ses partenaires. Les jeans restaient malgré tout bel et bien présents sur le stand du salon parisien.

A l’heure actuelle, la marque compte 78 magasins à l'enseigne : 62 succursales et 16 affiliés. Elle est, par ailleurs, distribuée par 1 200 revendeurs indépendants, dont la moitié en France. A l’export, ses principaux marchés sont l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et la Belgique. Le dernier chiffre d’affaires fait état d’un résultat à 65,5 millions d’euros pour l’exercice 2017, contre 64,9 millions d’euros sur l’exercice précédent, selon la marque.


Le magasin de Colmar ouvert fin novembre 2018. - DR


Les ventes de la marque restent majoritairement féminines, à 60 %, contre 40 % pour l’homme. Les ventes des collections féminines se font à 60 % sur le prêt-à-porter et 40 % sur le jeans, tandis que les ventes des collections masculines sont à l’équilibre sur les deux segments.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com