×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
14 janv. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le très joyeux Noël d'Asos, au Royaume-Uni comme ailleurs

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
14 janv. 2021

L'année 2020 s'est conclue en beauté pour Asos: sur son dernier quadrimestre (la période de quatre mois précédant le 31 décembre, ndlr), le spécialiste de la vente en ligne a fait état mercredi d'un son chiffre d'affaires en forte progression au Royaume-Uni mais aussi dans le reste du monde, une croissance qui a même dépassé ses attentes.


Asos


Le chiffre d'affaires du groupe sur la période a augmenté de 24% sans tenir compte des effets de change, ou de 23% sur une base déclarée, pour atteindre 1,364 milliard de livres (1,530 milliard d'euros). Les ventes au détail ont connu une croissance similaire, pour atteindre 1,325 milliard de livres (1,486 milliard d'euros). Asos attribue ce succès à la poussée de la vente en ligne depuis les premiers confinements.

Cette croissance a été générée par une augmentation de 36% des ventes au détail au Royaume-Uni, qui ont atteint 554,1 millions de livres (621,1 millions d'euros), et de 18% des ventes dans l'UE, à 390,7 millions de livres (438,0 millions d'euros).

Aux États-Unis, les ventes au détail ont augmenté de 17%, hors effets de change, pour atteindre 156,8 millions de livres (175,8 millions d'euros). Dans le reste du monde, les ventes au détail ont bondi de 20% (hors effets de change) à 224,2 millions de livres (251,3 millions d'euros), "grâce à la bonne croissance de l'Australie et de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord".

Au total, les ventes internationales ont largement dépassé celles du Royaume-Uni, à 771,7 millions de livres (865,1 millions d'euros), en croissance de 18% sans tenir compte des effets de change.

La clientèle active d'Asos a augmenté de 1,1 million de personnes pour atteindre 24,5 millions au cours du quadrimestre.

Mais il y a une ombre au tableau: la marge brute a baissé de 90 points de base, en raison "de l'assortiment de produits qui reflète encore les mesures de restriction sanitaire", des "investissements dans l'acquisition de nouveaux clients", et de "l'augmentation des coûts de transport liés à la pandémie".

La société est optimiste quant à ses perspectives pour 2021, mais prévoit des frais de douane d'environ 15 millions de livres (16,8 millions d'euros) supplémentaires dans le cadre du Brexit.

Asos continuera à investir dans son développement — l'automatisation de son centre logistique américain doit commencer cette année, et un bail a été signé pour un quatrième centre de traitement britannique, à Lichfield, au nord de Birmingham. Ses investissements devraient augmenter de 20 millions de livres, pour atteindre 190 millions de livres (213 millions d'euros).

Nick Beighton, le PDG d'Asos, s'est dit "très satisfait des excellentes performances réalisées, qui témoignent à la fois de la force de notre modèle multimarque et du travail acharné de nos collaborateurs. Nous avons continué à exécuter correctement nos opérations et à satisfaire nos clients, tout en investissant dans la croissance de notre entreprise et en améliorant notre efficacité".

"Étant donné les incertitudes liées au virus et à son impact sur la vie des clients, nos perspectives restent prudentes pour le second semestre. Toutefois, la solidité de nos performances nous rend confiants dans notre capacité à saisir les opportunités qui se présentent à nous dans le monde entier".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com