×
Publicités

Le véadiste 3 Suisses placé en procédure de sauvegarde

Publié le
29 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Livelle, société-mère du portail 3 Suisses, a été placée sous procédure de sauvegarde, selon les informations de FashionNetwork.com. Revendiqué comme rentable après sa relance à la rentrée 2019, le site doit néanmoins compter avec 10 millions d'euros de dettes, reprises en même temps que la marque par le groupe ShopInvest en 2018. Ce qui a conduit ce dernier à demander cette procédure à même d'étaler ses échéances de remboursement, nous explique sa dirigeante Karine Schrenzel.


3 Suisses


Le jugement a été rendu le 17 mai dernier par le tribunal de commerce de Paris, où la gestion des dossiers avait été ralentie durant la période de confinement. Quelques jours après la décision, le 26 mai, ShopInvest annonçait avoir finalisé l'acquisition du portail Rue du Commerce, site que les cofondateurs de ShopInvest, Karine Schrenzel et Olivier Gensburger, se donnent un an pour rentabiliser.

A la différence d'un redressement judiciaire, un plan de sauvegarde n'est pas synonyme de cessation de paiement. Et la procédure ne peut d'ailleurs pas être demandée par un créancier, mais uniquement pas le débiteur lui-même.

"Le tribunal nous a accordé cette sauvegarde car nous sommes précisément dans le scope d'une telle procédure, à savoir une activité pérenne et rentable sur laquelle une dette antérieure fait peser un danger", explique Karine Schrenzel, contactée par FashionNetwork. "Nous avons déjà remboursé une grosse partie de cette dette, avec le stock que nous avions repris lors du rachat. Nos partenaires continuent de nous suivre et sont enthousiastes concernant le développement qui est mené. Et nous avons donc juste sollicité un rééchelonnement du reste de la dette, afin que tout l'argent généré ne serve pas uniquement à rembourser, mais puisse en partie aller au développement".

Comme le détaillait en septembre 2019 Karine Schrenzel pour FashionNetwork, la relance des 3 Suisses passe notamment par une réduction drastique du catalogue, qui passe de 40.000 à 7.000 références. Un chiffre qui pourrait même être encore divisé par deux. Le rythme change également, avec des capsules courtes, réapprovisionnées en cas de succès, limitant ainsi les risques d'invendus.

Pour assurer cette réactivité et répondre à l'aspiration des acheteuses à consommer localement, le sourcing a été réorienté vers l'Europe : 88% des pièces viennent de France, d'Italie et du Portugal. Quant à la cible, elle se rajeunit pour passer de la tranche des 45-50 ans aux 30-45 ans. La promotion passe quant à elle par des ambassadrices recrutées parmi les clientes du portail.

Lancé en 2011, ShopInvest est une structure transversale où les équipes contribuent à l'activité des différents sites pilotés par l'entreprise. Avec Rue du Commerce et 3 Suisses, ShopInvest compte désormais dix portails sectoriels, les autres étant Mencorner, Bijourama, Delikdeco, Lookéor, Comptoir de l'Homme, Mode in Motion, Lemon Curve, Fitancy.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com