×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
5 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lee, Wrangler domptent la crise sur le trimestre dernier

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
5 nov. 2020

Kontoor Brands, la société mère des marques de denim Wrangler et Lee, a annoncé jeudi une hausse de 319% de son bénéfice net au troisième trimestre, grâce à la maîtrise rigoureuse de ses coûts qui a permis de compenser la baisse des ventes causée par la pandémie de Covid-19.
 

Les revenus de Kontoor Brands ont chuté de 9% au troisième trimestre - Instagram: @wrangler


Au troisième trimestre, qui a pris fin le 26 septembre 2020, la société basée à Greensboro, en Caroline du Nord, a réalisé un résultat net de 60,8 millions de dollars (52 millions de dollars), contre 14,5 millions de dollars (12,4 millions d'euros) au cours de la même période de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires trimestriel de Kontoor a atteint 583,2 millions de dollars (498,7 millions d'euros), en baisse de 9% par rapport au troisième trimestre 2019. Mais le groupe a réussi à réduire ses coûts et ses dépenses d'exploitation de 18% au cours du trimestre, grâce à des "mesures nécessaires" engagées pour répondre à la crise sanitaire.

Selon l'entreprise, la baisse de ses recettes, principalement liée à la pandémie, a été partiellement compensée par la forte croissance de ses activités e-commerce.

Wrangler a enregistré des ventes de 347 millions de dollars (297 millions d'euros), en baisse de 6% à l'échelle mondiale mais en hausse de 2% aux États-Unis. Chez Lee, le recul sur la période est de 8% à 214 millions de dollars (183,2 millions d'euros), malgré une hausse de 10% aux États-Unis, en grande partie grâce à la croissance de son canal de vente en ligne.

Les autres activités de Kontoor, qui comprennent la marque Rock & Republic et les magasins VF Outlet, ont chuté de 43% à 22 millions de dollars (18,8 millions d'euros).

Les recettes du groupe aux États-Unis ont atteint 455 millions de dollars (389,4 millions d'euros) pendant le trimestre, sans évolution par rapport à l'exercice précédent, les fortes ventes e-commerce ayant permis de compenser l'impact de la crise sanitaire. Les ventes e-commerce par le biais de ses propres circuits de distribution ont augmenté de 43% dans le pays. A l'international, le groupe enregistre une baisse de 30% à 128 millions de dollars (109,5 millions d'euros).

"Les investissements réalisés dans nos marques (...) ont entraîné une amélioration continue du chiffre d'affaires, tandis que la restructuration (...)  et les changements dans nos gammes de produits ont permis d'augmenter fortement la marge brute", affirme Scott Baxter, le PDG de Kontoor Brands, dans un communiqué.

Depuis le début de l'exercice, les recettes de la société se sont établies à 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros), en baisse de 24%, tandis que le bénéfice net a atteint 24,8 millions de dollars (21,2 millions d'euros), contre 67,9 millions de dollars (58,1 millions d'euros), au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2019.

Kontoor prévoit pour l'exercice entier un chiffre d'affaires stable par rapport au précédent, ou en légère baisse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com