×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lemaire invite au voyage dans le désert au lever du soleil

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 janv. 2022

Le dramaturge Philippe Quesne imagine un lever de soleil dystopique pour la griffe française. Mercredi 19 janvier, elle a présenté sa collection automne-hiver 2022 aux Ateliers Berthier, à quelques pas de la porte de Clichy, dans le XVIIe arrondissement à Paris. Dédié à la création et au stockage de décors de théâtre, cet immense hangar industriel a accueilli l’ode au lever du soleil et au voyage de la marque, fondée en 1991.


Lemaire - Automne/hiver 2022 - Lemaire


Les spectateurs étaient au premier rang de ce spectacle fascinant, assis en demi-cercle. Ils ont pu contempler un lever de soleil métaphorique, grâce à un décor au lent mouvement ascendant, illuminé par de puissants projecteurs. L’inspiration: les chronophotographies précurseuses d’Étienne-Jules Marey. Dans une ambiance spatiale aux tonalités brumeuses et pastel, l’espace quasi désertique n’aurait pas déparé dans la dernière version cinématographique de « Dune », de Denis Villeneuve. Les mannequins se croisaient dans différentes directions, défilant avec la légèreté caractéristique des créations de Lemaire.

Le jeu entre l’espace et la photographie créait une agréable sérénité, que l’on retrouvait dans les lignes décontractées et souples des silhouettes pour homme et femme. Des pièces informelles mais sophistiquées, fidèles au positionnement « quotidien » de cette griffe de luxe. Au design, son propre fondateur, Christophe Lemaire, accompagné de la créatrice Sarah-Linh Tran. En parallèle, ils travaillent tous deux également pour le centre Uniqlo R&D à Paris et pour la ligne Uniqlo U.


Lemaire - Automne/hiver 2022 - Lemaire


Invitant au voyage, la collection repose sur des superpositions de pièces aux tonalités neutres, allant du blanc au noir en passant par le vert olive, le bordeaux et un camaïeu d’ocres. Les jeux de textures annoncent une garde-robe facile et agréable à porter, avec des vêtements interchangeables d’un look à l’autre. Les longs manteaux et les trenchs décontractés d’inspiration asiatique font d’ores et déjà partie de l’imaginaire de la marque, mais partagent la vedette avec des blousons aviateurs de mi-saison ou d’impeccables sahariennes portées avec des pantalons amples à revers.

Pour ces dames, des jupes midi au mouvement dynamique, un effet obtenu en associant des éléments matelassés à la façon d’un paréo que l’on retrouve aussi sur certains pantalons. Des robes fines et des collants en maille, des manteaux en laine et des chemises en coton léger toutes simples qui, associées avec de belles gabardines, donnent aux mannequins un faux air nomade. Ou de chasseuses-cueilleuses contemporaines, comme les appelle la griffe du Marais.


Lemaire - Automne/hiver 2022 - Lemaire


La marque, qui compte le groupe japonais Fast Retailing au banc de ses actionnaires depuis 2018, se distingue à nouveau par le travail qu’elle effectue autour de l’accessoire. Les cagoules, récurrentes dans les défilés de cette saison, sont réinterprétées avec discrétion dans des tons neutres, laissant entrevoir des crinières de cheveux au vent. Les sacs, eux, se déclinent en des modèles en cuir pratiques au quotidien, avec des bandoulières croisées et de grands sacs de voyage matelassés. Les jolies bourses porte-gourdes, elles, invitent une fois encore à prendre la route.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com