×
Publicités

Lenzing engrange des revenus de 2,11 milliards d’euros en 2019

Par
Fibre2Fashion
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le spécialiste de la production de fibres textiles Lenzing a révélé jeudi une baisse de 3,3 % de ses ventes annuelles, qui se situent à 2,11 milliards d’euros en 2019. La raison : des prix de vente et de volumes de commandes plus bas que d’habitude. Le bénéfice net perd 22,4 % à 114,9 millions d’euros, contre 148,2 millions d’euros en 2018, d’après les informations fournies par la société.


En 2019, Lenzing a lancé la construction d’une usine de production de lyocell à la pointe de la technologie en Thaïlande - Lenzing


En raison d’effets de mix positifs et de prix des fibres spécialisées moins fluctuants en 2019, l’action de l’entreprise génère 51,6 % de rentabilité, contre 45,5 % l’an passé.
 
« Lenzing et toute la chaîne de valeur du textile ont dû composer avec un contexte de marché difficile en 2019. Cela a eu des conséquences négatives sur nos revenus et sur la croissance de nos bénéfices. La production de fibres très spécifiques a permis de maintenir le niveau d’activité de l’entreprise sur la période et notre stratégie d’entreprise nous semble parfaitement positionnée. Nos objectifs pour 2024 soulignent la confiance que nous plaçons en l’avenir », résume le PDG de Lenzing Group Stefan Doboczky dans un communiqué.

En 2019, Lenzing a aussi lancé la construction d’une usine de production de lyocell à la pointe de la technologie en Thaïlande. Le spécialiste espère ainsi favoriser une croissance stable et soutenue, tout en diminuant l’impact écologique du textile et du secteur des fibres non tissées. Pour ce faire, l’entreprise devrait se concentrer sur le développement de fibres spéciales.
 
Par rapport à l’année dernière, le nombre de produits finis labellisés de la marque Tencel a presque doublé et atteint 173 millions. Pendant l’exercice, Lenzing a annoncé s’être fixé un objectif de réduction massive des émissions de CO2. Cette résolution va engendrer des investissements de plus de 100 millions d’euros dans les technologies durables et les usines de productions au cours des prochaines années.
 
Dans ses prévisions pour l’exercice fiscal prochain, le groupe souligne que le FMI table sur une légère reprise de la croissance économique mondiale à 3,3 % en 2020, tout en avertissant en même temps de plusieurs risques. La fréquence accrue des événements météo violents et la crise du coronavirus pourraient avoir un fort impact sur l’économie globale en 2020. Les devises des régions où Lenzing opère principalement devraient rester très volatiles.
 
La demande sur les marchés mondiaux des fibres est actuellement difficile à anticiper en raison de l’expansion du coronavirus, qui paralyse de larges pans de la chaîne de valeur du textile, notamment en Chine. Selon des calculs préliminaires, les niveaux de stock du coton devraient rester élevés pour la saison 2019/20. Les niveaux de prix pour le coton et le polyester vont sûrement rester bas, rapporte le groupe.

Copyright © 2020 Fibre2Fashion. All rights reserved.