×
Publicités
Publié le
20 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les acteurs du commerce valident le report du Black Friday

Publié le
20 nov. 2020

La sortie de Frédéric Duval, directeur général d'Amazon France jeudi passé au journal de 20h00 de TF1 a rassuré des acteurs du commerce prêts à faire le pas en avant. “Nous avons décidé de reporter le Black Friday, si cela permet de rouvrir les commerces avant le 1er décembre. Cette année, le Black Friday aura donc lieu le 4 décembre”, a déclaré le dirigeant du mastodonte de l'e-commerce.


Le Black Friday est repoussé en France et les commerçants espèrent une réouverture pour le 28 novembre - AFP



Le vendredi fédérations de commerçants (Procos, FCD, Fevad et Alliance du commerce) et Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, étaient réunis à Bercy. Ils ont annoncé conjointement dans un communiqué un accord pour le report officiel du Black Friday.

"À la suite de cette réunion, les représentants de la grande distribution, du commerce et du commerce en ligne se sont engagés à reporter d’une semaine les opérations promotionnelles du Black Friday prévues initialement au cours du week-end du 27 novembre, sous réserve d’une réouverture des commerces d’ici là, précise la communication. Cet accord unanime a été conclu en vue de permettre une réouverture prochaine des commerces dans des conditions de sécurité sanitaire maximale".

Une décision qui n'a rien d'anodine pour ces acteurs de la distribution qui comptent sur l'évènement pour écouler leurs stocks. Certains craignent un report de certains consommateurs sur des opérations Black Friday menées par des opérateurs européens ou américains.

En contrepartie de cet accord, les enseignes espèrent obtenir une réouverture prochaine de tous les commerces avec un protocole sanitaire renforcé, si possible dès le 28 novembre, ce qui permettrait de gagner un week-end d'activité supplémentaire avant les fêtes de noël.

“Les dates seront données la semaine prochaine”, s’est contenté de dire le Premier ministre, lors d’un déplacement dans le Finistère. “Il faut respecter les règles et nous verrons la semaine prochaine dans quelle mesure autour du 1er décembre nous pourrons passer à une nouvelle étape”, a ajouté Jean Castex.

Une demande de patience délicate à comprendre pour les commerçants qui insistent sur le fait de pouvoir anticiper la réouverture des magasins pour la gestion de leurs équipes et l'organisation des magasins.

Les commerces dits “non essentiels” sont fermés en France depuis le 30 octobre, dans le cadre du nouveau confinement national prévu pour durer au moins jusqu’au 1er décembre. Selon une étude publiée le 20 novembre par l'assureur-crédit Euler Hermes, le manque à gagner de ceux-ci est estimé à 4,4 milliards d'euros en cas de fermeture en novembre, et à 10,8 milliards en cas de fermeture en novembre et décembre. Ces chiffres correspondent à un recul des ventes de l’ordre de -60%.

Le président de la République Emmanuel Macron doit s’exprimer ce mardi pour préciser les prochaines étapes de la stratégie gouvernementale de lutte contre le coronavirus.

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com