×
2 649
Fashion Jobs
Publicités
Par
Les echos
Publié le
28 avr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les actifs sud-coréens de Carrefour vendus à un fabricant de vêtements

Par
Les echos
Publié le
28 avr. 2006


Centre commercial Carrefour
32 magasins Carrefour et 24 galeries commerciales rattachées vont passer dans le giron de ce spécialiste local de la distribution textile.

Le repreneur des magasins sud-coréens Carrefour est le fabricant de vêtements E-Land. Ce groupe majeur de la distribution textile dans le pays va payer l'équivalent de 1,5 milliard d'euros pour reprendre les 32 hypermarchés du groupe français en Corée du Sud et les 24 galeries commerciales qui leur sont rattachées.

Il était candidat au même titre que Lotte Mart, propriété de Lotte Shopping, plus important groupe de supermarchés de Corée du Sud, de Samsung Tesco Homeplus, coentreprise entre Samsung et que le britannique Tesco et d'E-Mart, leader de la distribution dans le pays. E-Land a réalisé un chiffre d'affaires équivalent à 1,55 milliard d'euros en 2004.

Carrefour a cédé il y a un an ses actifs nippons à Aeon, après quatre ans seulement de présence au Japon et ... plusieurs erreurs de méthode. Il quitte désormais la Corée, dix ans après son arrivée, après avoir vu les résultats de sa filiale se dégrader, en occupant le quatrième rang du secteur, assez loin derrière Lotte, Shinsegae et Samsung Tesco.

Le numéro deux mondial de la distribution a également cédé ses supermarchés Champion en Chine, après avoir essuyé plusieurs revers face à une concurrence sévère. Il y développe toutefois ses hypermarchés et ses formats discount.

Ce nouveau désengagement géographique répond à une volonté annoncée de sortie des activités insuffisamment rentables ou non stratégiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Les Echos