×
Publicités
Publié le
10 juin 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les années Grace Kelly à Paris

Publié le
10 juin 2008

Icône de l’élégance et star de cinéma, Grace Kelly est entrée dans la légende une certaine année 1982 en décédant accidentellement. Du 10 juin au 16 août prochain, la Ville de Paris lui rend hommage en accueillant "Les années Grace Kelly – Princesse de Monaco". A travers différents objets, photographies, correspondances ou encore affiches, l’exposition orchestrée par Frédéric Mitterrand, dévoile les différentes facettes de cette Princesse au parcours hors du commun.


1964 - S.A.S. la Princesse Grace. Crédits - Photo : Archives du Palais princier. Monaco

Le visiteur suit ainsi le fil de son histoire en traversant des « chambres ». Tour à tour sont ainsi révélées ses « différentes » vies et l’accent y est mis sur les moments clefs. On découvre la chambre Philadelphie, la chambre Hollywood, la chambre Amis, …

Pour débuter, une large place est laissée au cinéma ; de ses débuts à New York à la fin des années 40 où elle étudie l’art dramatique à la consécration avec le monstre sacré, Alfred Hitchcock. Au début des années 50, le producteur et réalisateur Gregory Ratoff lui fait passer un test pour "Le Train sifflera trois fois" de Fred Zinnemann aux côtés de Gary Cooper. Son talent et sa beauté ont fait le reste.

Grace Kelly a rapidement été propulsée sous les projecteurs du succès ; une carrière fulgurante, avec onze films en cinq ans dont "Le Crime était presque parfait", "Fenêtre sur cour", "La Main au collet", signés d'Alfred Hitchcock. D’ailleurs, une solide amitié liera toujours le maître du suspense à son héroïne. Même lorsque sa fonction sur le Rocher la conduira à s’éloigner de ses activités hollywoodiennes.

Car il y a une deuxième vie Grace Kelly, celle de la princesse de Monaco. L’exposition revient sur sa rencontre avec le prince Rainier au cours d'une visite au palais de Monaco organisée par Paris Match en 1955. Puis l'annonce de leurs fiançailles et enfin le « mariage du siècle », le 19 avril 1956. Plusieurs extraits de journaux relatent l’engouement médiatique pour l’événement.

De nombreuses photographies illustrent son style, son élégance qui allait bien au-delà du vestimentaire. La princesse Grace est à l’origine d’une fondation qui porte son nom. Fondée en 1964, elle vient en aide aujourd’hui à des jeunes talents de danse classique et œuvre pour le développement d’un artisanat local de qualité. Sur ce dernier point, cela s’est traduit par l’implantation de deux boutiques spécialisées sur le Rocher et aujourd’hui, plus d’une trentaine d’artisans est concernée.

(Exposition salle Saint-Jean, entrée libre et gratuite tous les jours sauf dimanche et fêtes)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com