×
Publicités
Par
AFP
Publié le
20 janv. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les bas de contention en vogue à la Fashion Week de Berlin

Par
AFP
Publié le
20 janv. 2010

BERLIN, 20 jan 2010 (AFP) - Chaussettes de contention chics et colorées, nouvelle collection inspirée de la chasse: à 65 ans, le couturier allemand Wolfgang Joop rivalise de vitalité avec la nouvelle génération de créateurs à la semaine de la mode qui s'ouvre ce mercredi 20 janvier à Berlin.


Wolfgang Joop

Sans complexe, sans tabou: les bas de contention n'ont plus seulement leur place dans les pharmacies ou dans les tiroirs du troisième âge mais à la Fashion Week de Berlin, où sont attendus jusqu'à dimanche 120.000 visiteurs pour rencontrer plus de 1.600 exposants.

Avec ses modèles pour femmes, hommes et unisexe créés en coopération avec le fabricant de produits médicaux allemand "medi", le pape de la mode allemande vise un "public moderne qui travaille, fait du sport, qui prend l'avion, qui voyage".

"On vient présenter ce concept innovant produit en Allemagne et qui commence juste à faire son entrée sur le marché", a déclaré à l'AFP Philip Raum, responsable de la marque mj-1 chez medi, une société de Bayreuth (sud).

"A l'époque où medi a pris contact avec M. Joop, il avait justement un problème veineux", explique M. Raum.

Créée à l'automne 2009, la gamme de chaussettes et bas adhésifs du label mj-1 (m pour medi, j pour Joop et 1 pour le premier projet commun) se décline pour l'instant en coloris décents: noir, anthracite, aubergine, bleu, caramel ou chocolat.

"La palette des couleurs doit encore s'élargir et en mars, le collant doit rejoindre la collection", précise M. Raum en tenant son stand au salon PREMIUM installé dans une ancienne gare postale.

En partie fabriqué à la main, le nouveau bas "favorise la circulation sanguine, empêche d'avoir les jambes lourdes et donne une sensation de confort, mais ce n'est pas un produit médical", insiste-t-il. "Il est fait pour que les gens se sentent encore mieux".

Vingt points de compression, formule anti-transpiration - "il y a tant de technologie dans ces bas. Pour s'en rendre compte, il faut les porter!", dit M. Raum. Effet modelant, texture fine, ils sont en vente "pour l'instant dans une vingtaine de magasins en Allemagne".

Autre chiffre pour une autre création. Wolfgang Joop qui vit dans une villa à Potsdam, une banlieue huppée de Berlin, s'est inspiré de la chasse pour sa nouvelle collection, une ligne sportive pour hommes: 30-06, clin d'oeil à un calibre de cartouches.

Cuirs froissés, loden, lainages, motifs animaliers sur des cotons épais, la ligne, proche de la nature comme son fondateur, amateur de vélo et du lac en face de chez lui, est présentée pour la première fois au public au salon PREMIUM Men.

Créée en coopération avec un fabricant allemand de vêtements de chasse et d'extérieur, Rascher, "elle devrait se féminiser la saison prochaine", indique Henning Käsebier, de l'agence Baumann chargée de promouvoir et distribuer la marque.

Joop, qui fait partie des couturiers allemands les plus célèbres à l'étranger, avec Karl Lagerfeld et Jil Sander, a publié en novembre une biographie intitulée "Wunderkind", le nom de sa marque phare de prêt-à-porter.

Par Anne PADIEU

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.