×
Publicités
Publié le
2 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les bijoux de haute fantaisie Justine Clenquet s’exposent au Who’s Next

Publié le
2 juil. 2014

En 2010, à tout juste 18 ans, Justine Clenquet, qui s’est formée à l’EESSAT et l’ESAA Duperré, décide de créer sa marque éponyme. Son credo ? Réinventer les différents codes culturels et ethniques du monde et de toutes les époques à travers ses créations de bijoux originales.

Un collier issu de la collection Holy Love signé Jusitine Clenquet.


Seulement deux ans plus tard, Justine, épaulée par l’association Maisons de Mode, ouvre sa première boutique à Roubaix. Située à côté du célèbre musée de la Piscine, au 101 avenue Jean Lebas, la jeune femme y présente ses pièces féminines à l’allure vintage et délicate.

« Mes bijoux allient modernité et tradition en mêlant un esprit old school, rock et décalé. Cela se traduit notamment par les différentes matières que j’utilise: l’or, le laiton, les perles de verre ou encore le plexiglas mais aussi dans les pièces que je chine et qui rendent le bijou vraiment spécial », explique la créatrice.

En véritable amoureuse de brocante, Justine s’inspire également des cabinets de curiosités, accumule et transforme des petites médailles religieuses qui viennent ensuite orner ses bijoux et donner son identité à sa marque.

Un collier issu de la collection Louxor imaginée par Justine Clenquet.


Avec sept collections à son actif, et plus de trente points de vente (une dizaine en France, une dizaine à l'étranger et une dizaine en ligne), la créatrice fait encore le choix d’une fabrication main dans son atelier-boutique à Roubaix.

La dernière, qui est inspirée de formes géométriques telles que la lune ou le cercle ornementés de cristaux Swarovski, n’est autre qu’un hommage à Edie Sedgwick, personnage atypique et avant-gardiste des années 60.

Ainsi, pour incarner au mieux ce personnage, la créatrice a choisi de marier le plexiglas à des chaines bicolores dans les tons dorés et argentés.

"En venant au salon, nous espérons développer nos points de vente à l'étranger mais également notre présence dans des concepts stores et grands magasins à Paris tels que Colette, le Bon Marché, le Printemps ou encore Coïncidence", explique Justine Clenquet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com