×
5 782
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable de Collection (Siège) H/F
CDI · PARIS
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
Publicités
Publié le
8 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les centres commerciaux français signent leur "meilleure performance depuis dix ans"

Publié le
8 janv. 2020

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) annonce que les centres commerciaux tricolores ont terminé l'exercice 2019 sur une hausse de 0,3 % de leur fréquentation. La "meilleure performance depuis 10 ans", salue l'organisme professionnel.


Jamais depuis 2010 les centres commerciaux tricolores n'avaient connu une hausse de leur fréquentation comme de leurs ventes - Shutterstock



Sur les douze mois, pas moins de huit ont connu une progression du trafic. Les espaces commerciaux ont sans surprise terminé l'année sur une très mauvaise note, avec un recul de 2,6 % lié aux mouvements sociaux. Avec une forte disparité entre les commerces franciliens, qui ont vécu une chute de 4,9 %, et les centres commerciaux du reste de la France qui ont connu une contraction de 1,2 %.

Du côté des chiffres d'affaires, le cumul affiché pour la période janvier-novembre démontre une progression de 0,8 %. Une hausse inédite depuis l'exercice 2010. S'il faut encore attendre pour connaitre les ventes de décembre, qui seront sans nul doute négatives, le CNCC assure qu'elles n'empêcheront pas les chiffres d'affaires d'être en progression sur l'ensemble de l'exercice.

"Après plusieurs années de ralentissement, les centres commerciaux affichent de nouveau des chiffres à la hausse", se félicite le délégué général du CNCC, Gontran Thüring. "Cette évolution est à la fois imputable aux mesures de redistribution du pouvoir d’achat décidées par le gouvernement mais également à la gestion active des foncières qui rénovent leurs actifs, adaptent leurs « merchandising » en augmentant la part des secteurs les plus dynamiques de la consommation et en mettant en place, en collaboration avec les enseignes, des actions de marketing ciblées".

Le CNCC espère désormais que la période des soldes d’hiver, qui a débuté ce 8 janvier avec une durée à présent ramenée à quatre semaines, s'avérera dynamique en dépit des mouvements sociaux qui perdurent.

En 2018, les centres commerciaux avaient connu un recul de 1,7 %, qui succédait au -1,8 % constaté en 2017. Un recul qui s'explique notamment par les difficultés du secteur de l'habillement, qui fut longtemps le plus représenté dans les cellules des centres commerciaux, avant de perdre depuis quelques années du terrain auprès des promoteurs, qui se concentrent désormais sur les offres de restauration et de divertissements pour multiplier et allonger la durée des visites.

Ces chiffres 2019 étaient d'autant plus attendus que la contraction du trafic dans les centres commerciaux a été au cours de la décennie écoulée l'un des principaux arguments des fédérations d'enseignes désireuses de pouvoir plus facilement renégocier les montants et durées des baux. Confédération pour le commerce spécialisé, Procos s'était une nouvelle fois emparée du sujet en novembre dernier, réclamant plus de transparence de la part des bailleurs concernant les frais facturés.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution