×
6 501
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
4 juin 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les CFDA ont récompensé Altuzarra, Raf Simons et une Rihanna très remarquée

Publié le
4 juin 2014

Des confirmations, c'est ce qu'a apporté le palmarès des CFDA Awards 2014 ce 3 juin. La cérémonie qui s'est déroulée à New York a ainsi vu ses catégories reines asseoir le statut de plusieurs étoiles montantes. Après avoir remporté précédemment le prix du talent émergent, le petit génie des podiums d'origine française et sino-américaine Joseph Altuzarra a cette fois été désigné créateur de l'année dans la catégorie féminine.

Rihanna sur le tapis rouge du CFDA. Photo Instagram CFDA.


Lui aussi déjà récompensé dans la catégorie des nouveaux talents l'an dernier, le duo formé par Dao-Yi Chow et Maxwell Osborne, à la barre de la griffe streetwear premium Public School, a raflé la récompense des créateurs pour homme, tandis que les pionnières du boho-chic, les sœurs Ashley et Mary-Kate Olsen, sont elles reparties cette année avec le prix de la création d'accessoires.

A noter aussi, Bethann Hardison, militante infatigable pour la visibilité des minorités sur les podiums, a reçu un prix d'honneur, tout comme l'Américain Tom Ford pour l'ensemble de sa carrière et le Belge Raf Simons, de Dior, reparti lauréat du prix du designer international.

Les prix Swarovski récompensant les valeurs émergentes du secteur ont quant à eux distingué la griffe Creatures of the Wind chez la femme, Tim Coppens chez l'homme, et Irene Neuwirth pour l'accessoire.

Mais celle dont on a le plus parlé lors de cette cérémonie, c'est la chanteuse Rihanna, sacrée lundi soir par l'élite de la mode new-yorkaise icône "fashion" de l'année, en célébration de son goût pointu mais aussi, et surtout, de son audace. Dès son arrivée sur le tapis rouge des CFDA Awards, au Lincoln Center, temple officiel de la mode à New York, la pop star n'a d'ailleurs pas déçu et a fait sensation, acclamée comme une petite reine par la foule et des photographes très inspirés par sa tenue provocante.

L'éclat de 200 000 cristaux Swarovski incrustés dans son léger fourreau signé Adam Selman, un créateur fidèle à la garde-robe de l'artiste, dissimulait avec peine un sein, une fesse, offerts presque sans détour à la vue de ses admirateurs. La très influente rédactrice en chef du magazine Vogue, Anna Wintour, a remis elle-même sa récompense à l'artiste de 26 ans, originaire de l'île de La Barbade.

Anaïs Lerévérend avec AFP.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com