Les chaussures italiennes Racine Carrée prennent leur envol

Ses parents la voyaient avocate, elle voulait dessiner des souliers... A force de ténacité, Viviana Vignola a réalisé son rêve en donnant naissance, en 2016, à la marque de chaussures de luxe accessible Racine Carrée. Un label dynamique qui a doublé son chiffre d’affaires en 2018 en atteignant 1 million d’euros et séduit près de 50 revendeurs, dont le Printemps à Paris et la Rinascente à Milan.
 

Des escarpins Racine Carrée avec leur talon aiguille bijou - racinecarree.it

Avec ses modèles 100 % made in Italy au glamour méditerranéen, qui misent à la fois sur le confort et la créativité, Racine Carrée offre aux femmes une vaste gamme de chaussures à porter « du matin au soir ». Grâce à une bonne maîtrise de sa chaîne de production, Viviana Vignola parvient à proposer des produits avec un rapport qualité-prix intéressant, qui lui permet de commercialiser la paire autour de 450 euros.
 
« Je m’adresse à une femme de caractère, qui aime porter des souliers qui la valorisent et la font se sentir unique », résume Viviana Vignola, fascinée par le chic parisien et l’allure française, comme en témoignent le nom de sa marque, Racine Carrée, choisi en référence au double V majuscule issu de ses nom et prénom, ou les prénoms français dont elle baptise ses modèles, telles les bottines Renée, lacées à la manière des chaussures de boxeur, best-seller de la maison.
 
Viviana Vignola - DR

Viviana Vignola respire depuis son enfance l’odeur du cuir et des peaux, qu'elle a découvert dans la tannerie de ses parents. Originaire de Naples, elle y effectue ses études de droit et se transfère ensuite à Rome pour y suivre pendant deux ans un master à la Luiss Business School. « J’ai suivi ce cursus pour faire plaisir à mes parents, mais je n’ai jamais renoncé à mon projet. Sans rien leur dire, je travaillais à la Chambre des députés pour pouvoir me payer en parallèle mes études auprès de l’Accademia del Costume & Moda de Rome », confie-t-elle.
 
Une fois diplômée, elle part travailler pendant trois ans dans une usine de chaussures à Naples, où elle apprend le métier. Puis se donne le temps de bien préparer son projet. Lancée en 2016, son entreprise, financée grâce à un groupe d’amis investisseurs, emploie aujourd’hui 10 personnes, principalement à Milan, où Viviana Vignola est venue s’installer il y a cinq ans et a implanté son studio et son showroom.
 
En trois ans, Racine Carrée a fait son chemin, séduisant une cinquantaine de multimarques dans le monde, en particulier dans les Emirats arabes unis, au Japon, en Corée, à New York et Los Angeles, ou encore en Russie. Désormais, la marque est prête à accélérer.

Les bottines Renée, best-seller de la marque - Racine Carrée

Elle vient ainsi de déplacer sa production de Naples à Parabiago, district de la chaussure situé au nord de Milan, après avoir conclu un accord de licence avec une usine dont la designer a acquis une part afin de mieux s’assurer le contrôle de la fabrication. Le partenariat débutera lors de la prochaine saison automne-hiver 2019-20.
 
Au programme également, « un projet très important sur le Web, un accord en Chine et un partenariat avec un distributeur en Asie », annonce la créatrice-entrepreneure sans en dévoiler plus. « En janvier, nous allons aussi lancer un nouveau site e-commerce plus performant pour booster nos ventes en ligne », conclut dans un sourire la jolie brune aux yeux noirs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresLuxe - DiversCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER