×
Publicités
Publié le
12 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les commerces de mode situés en ZTI peuvent maintenant bénéficier du plan d’aide au tourisme

Publié le
12 oct. 2020

C’est une demande importante formulée par les commerçants que vient de prendre en compte le gouvernement. Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a élargi les secteurs bénéficiaires du Plan Tourisme, annoncé cet été pour épauler les entreprises du secteur touristique à surmonter la crise. Dorénavant, les commerces non alimentaires qui sont situés dans les zones touristiques internationales (ZTI) sont inclus dans ce dispositif. Treize de ces zones se trouvent dans la capitale (Champs-Elysées-Montaigne, Saint-Germain, Beaugrenelle…), et neuf en région (Cannes, Nice, Deauville, La Baule, Dijon…).


Le boulevard Haussmann à Paris fait partie des zones touristiques internationales - Pixabay


Cela concerne donc les magasins du secteur textile/habillement installés dans ces lieux qui drainaient avant crise une forte clientèle étrangère. Depuis plusieurs mois, l’Alliance du Commerce "alertait le gouvernement sur la nécessité d’élargir les mesures de soutien du Plan Tourisme aux commerces dont l’activité est particulièrement affectée par l’absence de clientèle internationale du fait de la crise sanitaire", décrit-elle dans un communiqué, ajoutant que la recrudescence actuelle de la crise sanitaire ne permet pas d’envisager un retour des visiteurs internationaux avant, au mieux, la fin du premier semestre 2021.
 
"Par cette mesure, le gouvernement reconnaît la contribution essentielle du commerce au dynamisme du tourisme. La France est une destination shopping incontournable pour les visiteurs étrangers", rappelle Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du Commerce, précisant à titre d’exemple que les grands magasins du boulevard Haussmann à Paris accueillent d’ordinaire plus de 50 millions de visiteurs par an.

Cet élargissement va permettre aux magasins non alimentaires des ZTI de bénéficier par exemple de la prise en charge à 100% de l’activité partielle jusqu’en fin d’année 2020. De plus, le fonds de solidarité mis en place par le plan Tourisme a lui aussi été étendu, il intègre maintenant également les entreprises de moins de 50 salariés, sans condition de chiffre d’affaires.

Outre les commerces en ZTI, d’autres corps de métier ont tout récemment été inclus au Plan Tourisme : il s’agit notamment des bouquinistes des quais de Seine à Paris, des graphistes travaillant dans l’événementiel et des prestataires de service spécialisés dans l’aménagement et l’agencement de stands.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com