×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
10 déc. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les commerciaux de Colgate-Palmolive en grève peu avant leur convention

Par
Reuters
Publié le
10 déc. 2009

Les commerciaux français de Colgate-Palmolive ont fait grève jeudi à l'appel des syndicats CFDT-CFTC-CGC pour demander des primes et le maintien de certains avantages comme les voitures de fonction, alors qu'une convention les réunit mardi 15 décembre, a-t-on appris de source syndicale.


Palmolive soin du corps Aroma Therapy

Les grévistes protestent contre des parts variables de salaires trop faibles pour les non cadres (8 % du salaire brut en moyenne contre 13 % pour les cadres) et demandent une "formation à l'open-space" ainsi qu'une "prime pour le réaménagement du siège" de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), selon la CFDT.

"Sur une soixantaine de commerciaux, 42 ont suivi l'appel à la grève de deux heures", a déclaré à l'AFP Patrick Pillon, délégué syndical CFDT. La direction n'a pu être jointe par l'AFP.

Selon M. Pillon, les négociations en cours ont permis jeudi des avancées, pour les commerciaux plus que pour les administratifs, moins mobilisés, seule "une trentaine sur 330 personnes du siège ayant fait grève".

La direction pourrait accepter le maintien du même niveau de gamme automobile, en plein renouvellement, après une proposition de Ford, a-t-il affirmé. "La voiture de fonction fait partie de la rémunération, selon la loi française, donc on ne veut pas qu'il baisse celle-ci", a souligné M. Pillon.

"Sur l'indemnité d'encombrement des domiciles privés, la direction s'est montrée ouverte", a-t-il ajouté. "Une pièce entière du domicile est souvent réservée au matériel de publicité sur le lieu de vente, on en parle depuis des années, ils sont prêts à en reparler", car "la grève risque de recommencer mardi, jour où nous serons tous réunis en convention nationale à Bruxelles", a-t-il précisé.

La grève avait commencé dès mercredi pour les "forces de vente terrain", a indiqué l'intersyndicale, après l'échec d'une première négociation vendredi.

Le conflit "ne concerne que le siège", a indiqué à l'AFP Hervé Grosjean délégué CGT de l'usine de Compiègne, qui avait fait grève en 2007.

Les syndicats du siège réclament aussi une "prime d'excellence des résultats 2009", comme celle "versée à nos collègues de Compiègne", et "l'arrêt de la série de licenciements individuels et suppressions de postes au siège".

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.